Voler jusqu'à ne plus pouvoir ◊ Lys
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 Voler jusqu'à ne plus pouvoir ◊ Lys



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 1 Jan - 8:58

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 343
Points rps : 310

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:




laisses toi bercer, envoles toi
brume parfumée

NOM&PRÉNOMLysrhana, joyau aux milles reflets qui n'a jamais été ébréché. R'yktha, un nom qui ne résonne dans aucune mémoire et qui n'a tâché aucun souvenir. ÂGE ET DATE DE NAISSANCE28 étoiles au compteur, elle est née un jour de mars, de l'an 342. Elle a donc 28 ans et l'accepte parfaitement. Elle aimerait juste être déjà maman. CARACTÈREIntrovertie, elle ne fait que rarement part de ses réelles pensées, préférant l'hypocrisie et le mensonge à la vérité. Elle ne souhaite pas être sincère, ou aimée, elle souhaite s'élever et pour ça elle est capable de tout. Elle aime à croire qu'elle serait capable du pire, mais elle n'en sait en réalité rien du tout. Elle est coquette, appréciant les jolies choses et les jolis vêtements. Lys souhaitant toujours être parfaite, belle et radieuse. Toujours souriante, elle sait être très sympathique et agréable, ne souhaitant pas qu'on ternisse sa réputation. Elle veut être parfaite, elle aime le croire en tout cas. Hypocrite, garce, elle fait partie des commères, de ceux qui bavent dans le dos, en silence, et sourient devant. Elle est capable d'être réellement méchante, désagréable, mais c'est très rare. Patiente, elle ne s'énerve que très difficilement, préférant être calme et hypocrite, que méchante et vindicative. Elle ne se contrôle plus une fois énervée, devenant très - trop - sanguine. ROYAUME DE NAISSANCE ◊ Elle est née en Corvi, dans un petit village dont elle s'est empressée d'oublier le nom. Elle n'y était rien, qu'une petite fille d'une famille modeste, elle a quitté sa famille en quête de grandeur et de pouvoir. Fille de rien, elle veut s'élever et devenir quelqu'un. Elle se refuse à n'être qu'une fille de bas étage. RACEDryas, celle qui saura protéger les terrestres des maux du ciel, ou les laisser souffrir de leur incompétence à s'élever dans les nuages. RACE ACTIVÉE/DÉSACTIVÉEactivée, comme le prouvent les deux ailes dorés qui l'élèvent dans le ciel. RACE DES PARENTS ◊ dryds et dryas depuis des générations. Jamais ils ne se sont mélangés aux autres races. Difficile me direz-vous quand on ne quitte pas son royaume. MAGIE/AFFINITÉ/DON ◊ magie élémentaire de l'air, elle n'est qu'une simple sor'cière aux dons modestes. Elle ne cherche ni la paix, ni la violence, elle se contente d'utiliser son don pour réaliser son art. Elle maîtrise les courants aériens et les utilise SITUATION FAMILIALE ◊ Seule fille de sa famille, elle est entourée de pas moins de 8 frères, 5 sont ses aînés et trois sont ses cadets. Sa mère est décédée à la naissance du dernier, faisant désormais d'elle, la seule femme de la famille. Elle a un père et six beaux-pères. SITUATION FINANCIÈRE Famille modeste, elle n'a jamais eu à se plaindre sur le papier. Elle avait un toit au-dessus de sa tête, de la nourriture à tous ses repas et quelques habits. Pour autant, leur famille à souvent eu des bas, devant régulièrement mettre de l'argent de côté pour payer des taxes parfois trop lourdes à supporter. Ses pères et frères cultivaient la terre dans leur petit village, sa mère et elle s'occupant comme elle le pouvait le reste du temps. Parfois il y avait un extra, mais plus souvent ils se contentaient d'une maigre pitance. MÉTIER/FONCTIONparfumière à Ceti, elle tente de se faire un nom sans se fatiguer pour autant, sans détruire le corps que sa mère lui a offert, poursuivant la tradition dryas depuis toujours. STATUT CIVIL ◊ elle est pour le moment célibataire, mais regarde pour trouver un mari, dryd de préférence. Elle cherche quelqu'un avec qui elle pourra faire prospérer et sa race, et son statut social.  GUILDE ◊ aucune, elle préfère se la jouer solo. POSITION SOCIALE ◊ Actuellement simple citoyenne elle aspire à bien plus, beaucoup plus. STATUT ◊ sor’cière de l’air, elle ne cherche pas la gloire en maîtrisant sa magie, elle ne s’en sert que pour réaliser ses parfums et soulager son quotidien. AUTRE PETIT MOT ◊ elle était destinée aux arts, dans sa communauté. Elle avait commencé, peignant des vitraux, en espérant les voir à Mywar, mais voyant ses rêves de grandeur s’effriter, elle a laissé ses pinceaux de côté.



DRYAS

pour en savoir plus
dis-nous tout

◊ Lysrhana n’est pas bien grande, à peine un mètre soixante. Et encore, certains la taquineraient en lui disant qu’elle met des talons. Les ailes qui la portent dans le ciel sont d’une couleur ocre, aux reflets cuivrés. Elle les apprécie plus que tout au monde, les bichonnant et les coiffant aussi régulièrement qu’elle le peut. Sur son front, deux petites cornes, d’environ dix centimètres, s’élèvent. Dorés, rondes, s’entrelaçant sur elles-mêmes, renforçant sa nature de dryas. Elle les gratte souvent, en signe de névrosité. Ou quand elle réfléchit, laissant glisser son doigt contre leur parois rigides, incurvées et creusées de petits sillons.

◊ Dans son dos, deux ailes couleur ocre, aux reflets cuivrés, s'étendent. Longues de deux mètres, elles la soulèvent sans aucun souci dans l'air. Douces, aux longues plumes, elles sont sa plus grande fierté. Repliées dans son dos, on notera la présence, à leur sommet, de deux petites cornes, rentrées vers l'intérieur. Elles sont minces, pointues, aiguisées et rappellent que ses ailes ne font pas que la porter. Lys n'hésite pas à les faire tatouer, même si ça ne dure pas longtemps, ou à les colorer, lorsque l'envie lui prend.

◊ Très coquette, elle porte souvent des robes, ouvragées et bien trop chères pour son petit budget. Elle aime se maquiller, se faire les ongles, se coiffer et être toujours belle à tout instant de sa journée. Jamais elle ne sort sans s'être minutieusement préparée, appréciant qu'on la regarde et qu'on la remarque. Elle porte souvent de la couleur, ne gardant le noir que pour de rares occasions, trouvant cela trop passe-partout, pas assez voyant à son goût. Elle aime beaucoup l'originalité, n'hésitant pas à décorer, voire peindre ses cornes. Elle n'hésite pas non plus à orner ses cheveux de bijoux, de tresses en tout genre.


les points
dis-nous tout

CALCUL DES POINTS
Age : 7 points
Vécu : 5 points
Physique : 4 points
Magie : 4 points
Total : 20 points
Dryas : +2 points en vitesse

REPARTITION DES POINTS
- COMPÉTENCES GÉNÉRALES
Force : 0
Vitesse : 2
Agilité : 2
Furtivité : 2
Endurance : 2

- COMPÉTENCES DE LA RACE
Connaissances météorologiques : 2
Maîtrise du vol : 2
Résistance aux conditions climatiques : 2

- COMPÉTENCES DU STATUT
Maîtrise de l'élément air : 2
Résistance à l'épuisement : 1
Négociation : 2
Dextérité manuelle : 1
Don de race : 2

PSEUDO/PRÉNOM ◊ ODAYA OCHAVEN. FRÉQUENCE DE CONNEXION ◊ tous les jours, au minimum What a Face COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ? ◊ il paraît que je serais la fondatrice, mais il paraît seulement UN PETIT AVIS SUR LE FORUM ? ◊ je l'aime pas du tout   SOUHAITES-TU ÊTRE PARRAINÉ APRÈS TA VALIDATION ? ◊ je sais, j'hésite  

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 8:59

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 343
Points rps : 310

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:





La dryas
Aux ailes d'or
Lysrhana est née en Corvi, dans une famille masculine. Seule fille de sa fratrie, elle a toujours fait attention à protéger son corps, ses mains, son esprit. Elle ne faisait que des petits travaux de couture, des travaux qui ne risquaient rien, qui ne la blesseraient pas. Elle devait se protéger, pour une future vie de mère. Ses parents n'étaient pas riches, ni pauvres. Modestes, ils avaient de quoi leur offrir un toit et de la nourriture à chaque repas. Ainsi, elle n'a jamais eu froid, ni faim, mais elle n'avait pas non plus une vie comblée de petits bonheurs, de délices dont on redemande constamment. Ses frères se devaient de travailler, encore et toujours, forgeant leur corps, assurant à leur famille une survie. Elle, tout comme sa mère, s'occupait du logis, dans une moindre mesure. Elles ne devaient pas se blesser, alors toutes les actions qui requerraient une certaine force, ou un mouvement délicat, elles en étaient dispensées. Lys a ainsi appris à cuisiner très tôt, tout comme à lire, à écrire, à peindre. Née avec des ailes or, elle était destinée à être une artiste. Alors sa famille lui a donné tout ce dont elle pouvait avoir besoin : des livres, des pinceaux, des crayons, des craies, tout ce qui lui permettraient de développer son talent. Douée en dessin et en peinture, il fut évident qu'elle pourrait créer des vitraux, avec l'aide d'un dryd pour travailler le verre. Parfois, l'un de ses frères soufflait un verre, à l'aide du souffleur du coin, dont elle avait dessiné les motifs et choisis les couleurs. Ils les vendaient par la suite au marché du village, récupérant quelques pièces. Elle appréciait ce travail, mais savait qu'à moins d'être à Mywar, elle ne pouvait pas en faire sa vie. Elle n'était pas née d'une grande famille, elle n'était connue de personne, son don artistique ne lui rapporterait rien, rien du tout. Alors elle laissa tomber, pour se consacrer à un métier beaucoup plus payant. Elle cherchait mais ne trouvait pas, c'est sa magie qui lui a dessiné la voie de son nouvel emploi.




La sor'cellerie
sa maîtrise élémentaire
Un beau soir d'été, alors que le ciel était pailleté d'étoiles, son don s'est offert à elle. Sa magie élémentaire s'est ouverte à son corps. Elle a découvert un nouvel univers qu'elle n'aurait jamais, jamais imaginé. Un univers dans lequel, elle peut ressentir les particules présentes dans l'air, les trier et les utiliser. La première fois, quand ça s'est imposée à elle, elle a senti le foin battu, la rosée qui perlait sur les feuilles, le lilas présente dans ses cheveux, le lin qui composait ses vêtements, ou encore l'odeur particulière du métal qui composaient ses bijoux. La main posée sur le bas-ventre, elle a eu peur. Que lui arrivait-il ? Puis, elle a réussie à repousser les odeurs qu'elle n'appréciait pas, à pousser vers elle, celles qui lui plaisaient. Elle n'a pas tout de  suite compris. C'est le lendemain, alors que le pain cuisait dans le four familial, un coup d'air volontaire, a répandu dans toute la maison l'odeur qu'elle appréciait plus que tout. Elle voulait que ça sente le pain, les yeux fermés elle l'avait décidé et alors, la maison s'est mise à embaumer le pain, le pain chaud. C'est émerveillée qu'elle a compris qu'elle percevait les odeurs, elle s'est alors demandée si elle pouvait les extraire, les utiliser. Elle ne savait pas pourquoi, ni comment, mais elle à décider de partir à Mywar, pour se renseigner.
Elle a tout plaqué, laissant ses parents pantois. Qu'allaient-ils devenir ? Elle leur expliqua qu'elle aimait la peinture, mais qui voudrait des vitraux d'une petite dryas inconnue ? Elle expliqua qu'elle tenait peut être la chance de sa vie d'avoir la vie qu'elle voulait, comme elle le voulait, de la façon qu'elle le désirait. Elle promis de prendre soin d'elle, de son corps, et de prouver qu'elle pouvait enrichir la famille.

A Mywar, on lui expliqua que les sor'cières, ce qu'elle était, allaient à Ceti, pour apprendre la magie. Pour maîtriser leur élément. Alors elle prit sa décision ; elle partirait pour la capitale. Elle avait tout juste dix-huit ans, mais elle décida de partir, loin de tout. Alors que ses ailes se déplièrent dans son dos, alors qu'elle partait s'envoler, un dryd se proposa pour l'accompagner. Pour la protéger de tout probable incident. Elle accepta et ensemble, ils s'envolèrent vers la Capitale.





La sor'cellerie
sa maîtrise élémentaire
La Capitale n'était pas du tout comme elle l'imaginait. Là où Mywar était grande, imposante, splendide et remplie de magnificence, Ceti était sans identité. Ou plutôt, elle regroupait tellement de choses, qu'elle créait une identité à part entière, n'appartenant à aucun peuple, tout en appartenant à chacun d'entre eux. Elle retrouvait, parfois, des clins d'oeil à son royaume d'Origine. Elle voyait des vitraux, elle avait bien vu le quartier de son peuple, elle avait croisé des dryds et des dryas. Bref, elle voyait l'alliance des siens avec les autres, elle le voyait très clairement et l'appréciait énormément, tout en étant très dérangée par cette diversité. Au début, elle eu du mal à s'y faire, trop de bruits, trop de bipèdes, trop de diversité, trop de changements. Il y en avait partout, au ciel, sur terre, sur les toits, sous terre, tout était trop disparate, trop divers, trop varié. Elle ne connaissait rien, ni personne, ne reconnaissait rien et ne trouvait pas de points de repères. Elle s'est pourtant accrochée. Lys refusait de se laisser faire, elle voulait avancer, elle voulait se faire sa place. A elle. Qui lui ressemblerait parfaitement.

Comme on le lui conseilla, elle se dirigea vers l'Académie de Formation en Sor'cellerie, où elle apprit tout ce qu'elle pouvait sur sa maîtrise élémentaire. Elle refusa les cours de défense, d'attaque, de soins. Elle se moquait de tout ça, elle voulait créer des parfums. Elle ne sait pas vraiment quand cette vocation s'est ouverte à elle, mais Lys se souvient parfaitement d'avoir refusé avec courtoisie de développer son don de manière offensive, ou défensive. La jeune dryas avait maintenu vouloir faire de sa magie, une aide à la création, la raison de sa vocation. Elle voulait créer. Les parfums s'imposèrent à elle. Grâce à de la patience, elle apprit à séparer des courants aériens les molécules qui les composaient, jusqu'à réussir à les récupérer, pour les stocker, les modifier, les purifier, les diluer, pour en faire ce qu'elle voulait. Ca lui prit plus de temps qu'elle ne le pensa. Lys passa sept ans à l'Académie. Cinq pour sa formation initiale, qui lui fut payée du fait des minces revenus de ses parents et deux, qu'elle paya de sa poche, pour maîtriser son don. Elle n'était pas capable de faire quoique ce soit d'autre, oui, mais au moins elle maîtrisait son art. C'était tout ce qui importait à la dryas.

Pour payer ses études, elle travailla dans de petites tavernes, économisant le moindre valuta, refusant de dépenser quoique ce soit pour des besoins mineurs. Elle voulait ouvrir sa propre échoppe, où l'on viendrait acheter de quoi se parfumer. Elle voulait qu'on sache que c'était elle la créatrice. Elle voulait qu'on vante son talent et ses compétences, elle voulait qu'on sache qu'elle n'était pas juste une dryas parmi tant d'autres.
Alors elle s'acharna, elle travailla dur, enchaînant parfois plusieurs boulots en même temps. Elle refusa de donner son corps, ou de s'abîmer, ou de faire quoique ce soit qui pourrait nuire à sa fertilité. Elle conserva sa beauté, son goût pour l'esthétisme et réussit à prouver qu'une dryas pouvait faire quelque chose. Même si ce n'était que faire la vaisselle et le ménage. Au moins, elle n'était pas incompétente. Pendant ses études, elle travaillait, elle économisait et, à la fin de ses sept ans d'études, elle réussit à avoir suffisamment pour louer un petit endroit. Une toute petite échoppe où elle pouvait à peine travailler. Mais c'était mieux que rien. Elle avait vingt cinq ans, et elle ne partait pas de rien, elle partait avec des savoirs, un peu d'argent et un petit local. C'était un début, mais ça lui suffisait.

Avec le temps, de la patience, de l'acharnement et du travail, elle obtint finalement ce qu'elle désirait plus que tout : sa boutique. Elle la baptisa "brume de poussière" et s'y donna corps et âme. Elle passait son temps à traquer de nouvelles odeurs, de nouvelles senteurs, refusant de devenir classique et remplaçable. Elle s'évertuait à tout faire par elle-même, quitte à y passer des jours et des nuits. Elle emprunta tous les livres qu'elle pu à la bibliothèque de la ville, pour ne pas manquer une seule information sur la distillation, la chimie et ses secrets. Puis, quand elle réussit à avoir le résultat escompté, elle s'installa durablement, faisant ce qu'elle désirait. Voilà désormais trois ans que sa petite échoppe, dans un coin du quartier Valkoi, vie grâce à son travail. Ce n'est pas encore ce qu'elle aimerait, elle sait qu'il lui reste du chemin à parcourir, mais elle est déjà très fière de ce qu'elle a réussi.


- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 10:09

TU PEUX M'APPELER
Invité
puisse le pacte te protéger







Autant d'ordinaire je n'apprécie pas Emily plus que ça, autant là, elle est parfaite pour une Dryas. J'ai hâte d'en savoir plus à son sujet mais le début promet ! (re)bienvenue chez toi !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 11:56

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 343
Points rps : 310

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


Je la trouvais parfaite aussi   je l'ai jamais joué en plus!
J'espère que ça te plaira


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 18:06

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 590
Points rps : 182

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Bienvenuuuue ! J'adore ce début de fiche, tellement hâte de la voir terminée et de pouvoir ce DC


Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 18:21

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 343
Points rps : 310

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


Ravie que ça te plaise, on va s'éclater


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Jan - 18:06

TU PEUX M'APPELER
Invité
puisse le pacte te protéger







Owi une nouvelle dryas
Bienvenue à toi

J'espère que tu te plairas avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Jan - 20:00

TU PEUX M'APPELER
Invité
puisse le pacte te protéger










BIENVENUE BIENVENUE !!
puisse le pacte te protéger
T'es moche, t'es idiote, et en plus tu pues.   Mais on t'aime quand même.  
Te voilà désormais citadin de Ceti ! Bienvenue en ville mon ami ! J'espère que tu te plairas dans la grande et belle Capitale que voici-ci ! En arrivant n'oublie pas de passer au palais pour te recenser, par là. On aimerait savoir ce que tu fais de ta vie et évidemment éviter qu'un clone ne débarque précipitamment.
Une fois que les Cinq t'auront fait remplir toute la paperasse, n'hésite pas à passer demander un logement, pour ne pas rester à la rue.
Puis, quand tu te seras installé et que tu auras fait ta pendaison de crémaillère, il sera utile d'ouvrir ton carnet d'adresse, pour que tu puisses y répertorier toutes tes connaissances et toutes les rencontres que tu as fait.

Si tu le souhaites et si tu l'as demandé, tu peux te faire parrainer. N'hésite pas à le harceler de question, ou aller voir le staff si jamais

On espère que tu te plairas en Arenaria, amuse toi bien parmi nous  


- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Jan - 20:15

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 343
Points rps : 310

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


What a Face parfait, merci beauté


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas

TU PEUX M'APPELER
Contenu sponsorisé
puisse le pacte te protéger







Revenir en haut Aller en bas
 

Voler jusqu'à ne plus pouvoir ◊ Lys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croute de lait jusqu'à quel âge ?
» Les produits bébé : jusqu'à quand ?
» Jusqu'où aller ?
» pouvoir écrire en rose ...
» instauration d'une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d'achat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le voyage à Ceti :: derrière la fumée :: le joyau du roi-