Scratch Scratch qui est là ? •• Haven
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 Scratch Scratch qui est là ? •• Haven



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lun 20 Mar - 21:51

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 114
Points rps : 174

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Il était revenu totalement claqué de sa journée avec Archi ! Ils avaient beaucoup travaillé mais pas fait d’essais ce qui signifiait qu’il n’y avait pas eu la moindre explosion de la journée, c’était donc un jour à marquer d’une pierre blanche ! Il aurait probablement pu danser si ça avait été nécessaire et surtout si Archi ne l’aurait pas mal pris. Le « boom », le danger, serait donc pour le lendemain. Il mangea rapidement avant de partir de coucher juste après s’être bien étiré tous les muscles afin de ne pas avoir de courbatures le lendemain ! Les positions prises n’étaient pas toujours des plus confortables et il avait donc besoin d’être le plus en forme possible. Il était en train de s’endormir et de tomber totalement dans les bras de Morphée, commençant à rêvasser de la prochaine explosion du local d’Archi et les dégâts que cela feraient lorsqu’une sorte de gratouillis provenant de se porte lui fit ouvrir un œil. Il n’y avait donc pas moyen de dormir tranquillement ici ? Il écouta attentivement ce qui se passait mais n’entendit plus rien. Il venait à faire de fermer les yeux lorsqu’un nouveau « scratccchhhh » le fit lever en vitesse. Il ne savait pas ce que c’était mais il était certain que le bois de sa pauvre porte n’avait pas du tout aimé. Il vérifia quand même qu’il était vêtu du minimum syndical, certes à Arietis ils vivaient souvent peu/pas habillés mais ici ils étaient à Cety. Il sursauta légèrement en apercevant la forme animale d’Haven qui semblait mal en point. Ethael se poussa pour laisser passer l’animal, avant de refermer derrière lui. je suis désolé, je n’ai pas de viande à te proposer mais du lait si … je suis certain que ça te fait une belle jambe ! Rohh gros minnouuuuu ! Ne bouge pas je vais chercher de quoi te soigner ! Il espérait cependant qu’il reprendrait rapidement forme humaine de façon à ce que ce soit plus simple pour communiquer ! Il alla prendre une trousse de secours avant de retourner vers le gros « matou ». Il ne savait pas trop quoi faire, la vérité c’est qu’il n’avait pas trop envie de toucher ses blessures –si blessures il y avait- mais le sang qu’il avait collé sur le poil venait bien de quelque part. C’est fou comme cet animal avait de grandes dents et cela ne l’aidait pas sincèrement à être rassuré !




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Mar - 11:41

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 111
Points rps : 126

Arrivée en Arenaria : 05/01/2017
Fonction/métier : Garde de Ceti

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Dernière patrouille de nuit pour moi cette semaine, excellente nouvelle, je vais pouvoir profiter des prochaines soirées pour aller chasser un peu. Toujours sous forme animale puisqu’il est plus facile de patrouiller la nuit dans cette peau, je déambule dans les rues, suivant le parcours imposé aux côtés d’un collègue à cheval dont les sabots claquent sur les rues pavés de la grande ville. Je marche en tête, les sens en sourdines, épuisé à force de travailler de nuit. Je n’entends pas les glissements presque silencieux d’hommes sur le toit voisin et je ne comprends que trop tard l’origine du sifflement qui bourdonne à mes oreilles : une flèche. Mes réflexes me poussent à faire un vif écart sur le côté qui me sauve très certainement la vie. La flèche vient se loger dans ma clavicule. Je pousse un rugissement à la fois de colère et de douleur mélangée. Je brise la flèche et arrache le morceau logé dans ma chaire d’un mouvement sec. Derrière moi le cheval s’affole, il se cabre et Luc doit lutter pour rester en selle. Malgré les hurlements du garde pour me mettre à couvert, je saute dans l’arbre le plus proche et d’un bond souple j’atterris sur le toit duquel a été tirée la flèche. Je distingue deux hommes, je sens leur odeur, humaine pour l’un, animale pour l’autre, un Newid rapace, pas étonnant qu’il ait pu viser juste à une telle distance. Je me précipite vers eux en zigzaguant pour fournir une cible beaucoup plus difficile à toucher et je bondis sur l’humain. Je serre mes crocs sur sa nuque qui se brise aussi facilement qu’un os de poulet et balance son corps inerte en bas du toit. Je me jette ensuite sur l’oiseau de proie mais il a profité de l’instant pour muter et j’effleure à peine ses plumes du bout des griffes lorsqu’il s’envole sous mon nez.

Je pousse un grognement de rage en le regardant disparaître dans le ciel puis je ramasse ses vêtements dans la gueule et je prends le chemin inverse pour redescendre du toit. Plusieurs équipes nous ont rejoints et quelques membres de la garde sont déjà en train de s’occuper du corps. Je dépose mon fardeau à leurs pieds et je m’allonge pour lécher ma plaie. Malheureusement, je ne suis ni jongleur, ni acrobate et à l’endroit où j’ai été touché, je ne parviens pas à atteindre la plaie, je ne peux que nettoyer le sang qui a coulé plus bas sur ma fourrure. Luc m’encourage à rentrer me faire soigner et je ne me le fais pas dire deux fois. La plaie n’est pas très grave, je vais plutôt rentrer chez moi, me reposer. Je prends la direction du quartier Newid et plus le temps passe, plus la douleur est vive, mon humeur se détériore petit à petit. Je grogne à chaque pas et je finis par reconnaître la maison d’Ethael. Je n’irai pas plus loin, mon logement à moi est à l’autre bout du quartier, même s’il fait nuit, le raton laveur est un animal nocturne, non ?

Je gratte à la porte à plusieurs reprises avant qu’enfin le brun m’ouvre. Je le bouscule et j’entre en grognant, tout ce qu’il y a de plus inamical mais je ne suis pas d’humeur. Non seulement je suis blessé mais en plus le rapace s’est échappé. Je me laisse tomber sur le tapis et je me tords le cou pour essayer de me lécher mais peine perdue. Je feule de frustration en suivant du regard le raton laveur qui s’éclipse et qui revient quelques minutes plus tard avec de quoi soigner ma plaie. Je grogne en guise d’avertissement, pas question qu’il me touche, ça fait mal. Et ce produit-là, je le connais, il pique. Moi une fillette ? Un peu… Mais si je ne touche pas, ça finira par passer tout seul nan ? Je soupire en regardant l’hésitation du newid et je me décide finalement à changer. Mon épaisse fourrure noire qui m’a protégée d’une blessure plus profonde et plus grave laisse place à la peau nue et ensanglantée de l’homme. Pas de désinfectant, ça va brûler ! En temps normal ma salive fait très bien l’affaire mais là… C’est qu’une égratignure, ça va guérir tout seul.


Il ne faut pas réveiller le chat qui dort : il vous demandera à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Avr - 14:58

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 114
Points rps : 174

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Ouais, ouais grogne petite matou, tu sais que ça ne changera absolument rien à ce qui va se passer ? Allez, un peu de courage que diable Haven ! Promis Thawel allait être doux, le plus doux possible même… mais vu la tronche de la blessure ça n’allait pas être une partie de plaisir, alors il fallait bien comprendre que le Newid préférait que son ami redevienne humain plutôt que cette forme noiraude et surtout très griffue, avec de grandes dents aiguisées ! Pendant quelques instants le brun tenta de se rassurer en se disant qu’Haven ne lui ferait pas de mal, même si ça allait brûler, mais sincèrement il n’y croyait pas trop. L’instinct serait plus fort, peut-être qu’il croirait qu’il était en train de l’agresser… alors il ne pouvait rien faire sans que son camarade ait repris forme humain, ou alors qu’il se soit évanoui, mais cette dernière solution ne lui plaisait pas franchement non plus, ça serait trop mauvais signe, et quelqu’un d’évanoui pouvait en plus se réveiller à n’importe quel instant, du coup c’était franchement un mauvais plan ! Heureusement, son camarade sembla comprendre son dilemme et commença à changer. Ethael grimaça un peu un voyant le carnage de la plaie, ce n’était franchement pas beau à voir. Humhum. Bien sûr, si ça guérit tout seul, moi la prochaine fois que je me transforme ça sera en lapin en chocolat. Autrement dit, arrête ton char, c’est grave et tu ne couperas pas au désinfectant. Respire un bon coup, effectivement ça va brûler, mais c’est nécessaire pour être certain que cela ne s’infecte pas… après, je peux juste te bander la plaie, mais si tu veux te retrouver avec une plaie purulente, il n’y a rien de mieux ! Tu ne pourras pas venir te plaindre après ! Il haussa les épaules, agitant un peu face à lui le désinfectant Du coup, tu veux que je fasse quoi Haven ? Il pointa un doigt vers son torse avant de souffler Et t’as pas intérêt à me mordre, même sous cette forme, par ce que je te fais mal. Il le regarda dans les yeux un instant et tenta de trouver quelque chose, une récompense, comme pour les enfants. Si tu te tiens bien, au auras un peu de gâteau… et après je retournerai dormir. Ou peu importe ce qu’il ferait, mais dormir lui semblait le mieux quand même. Et vu ta plaie, il vaudra mieux que tu restes là pour la nuit… ça sera plus sûr si quelqu’un reste avec toi. on ne savait jamais ce qui pouvait arriver, d’autant plus qu’il ne savait pas exactement combien de sang avait perdu son compagnon blond. Cela ne l’enchantait qu’à moitié de partager sa demeure – et probablement son lit-, il n’allait quand même pas le faire coucher par terre… mais il considérait qu’il n’avait pas vraiment le choix. Et cette non solitude le blasait, bref, niveau humeur il n’y avait rien de trop nouveau sous le soleil ! Maintenant, il n’y avait plus qu’à attendre que l’autre Newid réponde !




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Avr - 12:03

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 111
Points rps : 126

Arrivée en Arenaria : 05/01/2017
Fonction/métier : Garde de Ceti

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Je plonge mon regard dans le sien et je capte très bien qu'il s'amuse un peu de moi. Je lève les yeux au ciel en grognant gentiment et je m'ébroue autant qu'il m'est possible de le faire. Ce qui me fait plaisir en revanche, comme à n'importe quel gros carnivore, c'est de savoir que malgré tout, il hésite à me toucher sous forme animale, certainement pas rassuré par le contrôle de mes instincts alors que je suis blessé et que je ne pense qu'à une chose, à bouffer tout cru celui qui m'a fait ça. Heureusement pour lui, je me contrôle très bien, je ne blesserai personne de mon entourage et ce peu importe mon état contrairement à d'autres Newid qui, dès qu'ils se sentent en danger ou menacés, n'hésitent pas à attaquer, même ceux cherchant à leur venir en aide. Moi, j'arrive toujours à faire la différence, jusqu'ici, je ne me suis jamais laissé dévorer par mes instincts, aussi forts soient-ils. Mais je sais aussi qu'il y a une première fois à tout et que je suis suffisamment en colère contre le rapace pour douter de moi. Alors, malgré moi, j'accepte de muter et de reprendre forme humaine, acte habituellement indolore mais qui aujourd'hui, tire sur ma peau et fait saigner ma plaie. Je grogne en haletant légèrement sous la vive douleur après le changement, je laisse quelques minutes s'écouler jusqu'à ce que la blessure redevienne aisément supportable. Je les mange moi les lapins au chocolat, méfie toi Ethael ! J'étouffe un rire douloureux en ricanements gémissants. Je le regarde agiter le flacon de désinfectant face à moi en grimaçant, toute envie de rire m'est passée. T'as intérêt à être aussi doux que t'es bon farceur ou c'est pas la dernière que je passe te voir cette semaine ! Ca c'est de la menace.

Je le regarde ouvrir la bouteille en soupirant, me préparant aux soins. Je sais me tenir quand même, je ne vais pas te manger tout cru, enfin pas sous cette forme. Oh et en plus du gâteau, je veux le côté droit du lit et le petit déjeuner demain matin. Sinon bizarrement, je me tiendrai beaucoup moins bien... Qui a dit que c'était interdit de négocier ? J'esquisse un sourire amusé, essayant de me redresser sur les coudes pour croiser son regard avant d'abandonner. Je ferme les yeux et étouffe quelques jurons quand la compresse vient se poser sur la plaie. Dès que je le retrouve, je bouffe celui qui m'a fait ça, Newid ou pas. Je gémis alors que la brûlure de l'alcool réveille la plaie et ma respiration se fait sifflante, saccadée. Mes yeux se teintes d'une couleur ocre plus foncées et mes pupilles se fendent. J'attrape vivement le poignet du brun et je le serre, l'empêchant de continuer son boulot. Pouce, pouce ! Cinq minutes... Ou c'est peut être bien toi que je vais manger finalement. Du raton laveur pour l'en cas de minuit, excellent choix !


Il ne faut pas réveiller le chat qui dort : il vous demandera à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Mai - 14:41

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 114
Points rps : 174

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Ethael haussa les épaules lorsqu’il parla de lapin au chocolat avant de soupirer doucement Bon ça tombe pas bien je ne suis ni un lapin ni en chocolat ! Je ne risque pas d’être mangé ! Il lui fit un petit sourire en coin avant de grimaçant lorsqu’il parla de douceur… ouais… non… peut-être, il n’en savait trop rien. Il n’avait jamais soigné quelqu’un blessé comme ça… ou plutôt jamais un Newid fauve… qui avait l’air parfois un peu douillet. J’ai connu pire comme menace, mais quand même je te promets de faire attention ! Après ne fais pas ta chochotte je te prie. Ethael n’était quand même, il faut bien l’avouer, pas très confiant de ce qui allait bien pouvoir se passer, il hésitait toujours un peu, réfléchissant au moyen avec lequel il pouvait le soigner… mais Haven ne semblait pas voulouir se taire et commença à tenter de faire des compromis. Et voilà qu’Ethael retrouva sa tête de blasé habituelle, il soupira doucement avant d’agiter le chiffon imbibé d’alcool sous le nez deson camarade. Tu sais que tu n’es pas en position  de négocier là. Parce que sinon, je peux y aller durement… et en plus te foutre à la porte ! Alors tout doux sur les conditions. Personne ne touche à ma bouffe, bien que je préfère te laisser mon gâteau que mon raisin. Deux, tu dors au pied du lit, non négociable, sinon tu vas m’écraser avec ta grosse carcasse. Et le petit dej’ tu peux te le foutre là où je pense. Bien sûr que peut-être que demain matin il lui proposerait généreusement le petit déjeuner s’il en avait envie. Ethael ne voulait juste pas qu’Haven se croit comme chez lui et prenne un peu trop ses aises. En gros, le raton-laveur ferait ce qu’il voudrait et tant pis si cela ne plaisait pas au blessé qui s’était invité chez lui ? Sérieusement, il n’y avait pas un autre gros matou pour le soigner ? Sur ces bonnes paroles, il commença à le soigner et, malgré tout ce qu’il avait dit, il essayait de faire doucement pour ne pas lui faire mal. Et si au lieu de te venger, tu passais outre, hum ? Par ce qu’il t’a fait ça une fois, il peut très bien recommencer et la prochaine fois tu ne sais pas si tu auras la force de revenir jusqu’ici ! Enfin, après son camarade ferait bien ce qu’il voudrait, c’était juste un conseil, comme ça… Pouce, pouce ! Cinq minutes... Ou c'est peut être bien toi que je vais manger finalement. Oui, avec plaisir… vu qu’il semblait avoir du mal à se contrôler. Ethael soupira doucement regrettant sa bonne nuit de sommeil bien réparatrice. RIP à elle… et vu qu’il avait envie de retrouver son lit rapidement, il tenta de chercher un peu l’autre newid Moi qui croyait que plus c’était gros plus c’était résistant j’me suis bien planté. Tu me diras quand ça ira mieux, par ce que c’est pas tout, moi j’ai envie de dormir !




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Mai - 18:41

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 111
Points rps : 126

Arrivée en Arenaria : 05/01/2017
Fonction/métier : Garde de Ceti

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Méfie toi, j'ai tendance à confondre ce que je mange. J'esquisse un sourire amusé en réponse au sien, à mi-chemin avec une grimace de douleur. Et je ne fais pas ma chochotte, j'aimerais t'y voir toi avec si une flèche t'avais traversé l'épaule ! Je le regarde hésiter en soupirant, plus il attend et plus j'appréhende, plus j'appréhende et plus j'ai l'impression d'avoir mal et plus j'ai l'impression d'avoir mal, plus il augmente les risques de morsures potentielles. Bon, tu te dépêches ou tu vas passer la nuit à me rappeler que même gravement blessé je ne poserai pas une patte sur ton lit ? Oh et j'ai besoin de viande pour me remettre plus vite, si jamais tu as quelques gigots dans ton frigo... Quoi ?! Pas de petit déjeuner ? Mais c'est la prison chez toi ! J'essaye de rire mais finis très vite par gémir.

Finalement, le raton se décide enfin à soigner ma plaie. La brûlure de l'alcool me fait grimacer et je lui demande de faire une pause pour reprendre ma respiration. Ca vaut bien une nuit dans ton lit cette torture. Moi, insistant ? Mais non, jamaiiiiis. Il a eu de la chance, ils étaient deux, ils nous ont pris par surprise, j'ai frôlé la mort je te signale. Sans mes réflexes, la flèche serait plantée dans mon coeur et c'est mon cadavre qu'on ramasserait sur les pavés du quartier en ce moment même, tu pourrais faire preuve d'un peu de compassion, vilain raton. Je lui jette un regard agacé en soupirant. Si tu veux, on échange. Si j'avais pu rentrer chez moi, je l'aurais fait. Et ce piaf mourra. Je le mangerai. C'est facile de régler ses problèmes comme ça, il suffit de les manger. Ca va vite, ça ne laisse aucune trace et après je suis repu. D'une pierre trois coups. Je soupire en le regardant reprendre les soins et bander finalement la plaie en serrant assez for pour empêcher le sang de continuer à couler. C'est bon, ça va. Je croyais que vous étiez des animaux nocturnes vous les ratons laveurs ? Je hausse un sourcil provocateur en me moquant légèrement de lui. Allez file te coucher, je te rejoins dans quelques minutes mon raton adoré. Je ris en le voyant refuser net, qui a dit que je lui laisserai le choix déjà ? Certainement pas moi.

J'attends qu'il ait monté les escaliers puis je le rejoins lentement avant de me laisser tomber sur un côté du lit. J'ai la tête qui tourne. Pas question de dormir par terre, je suis un félin de haut standing, pas un chat de gouttière. Et son lit est tellement confortable, je m'emmitoufle dans les draps sans autorisation et je ferme les yeux. Merci Ethael.


Il ne faut pas réveiller le chat qui dort : il vous demandera à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 10:25

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 114
Points rps : 174

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Il haussa un peu les épaules à la phrase de son ami. Si ce dernier essayait de l’impressionner et bien c’était franchement plutôt raté. Oui, effectivement, il ne ferait pas le beau s une flèche lui avait traversé l’épaule, mais il ne put s’empêcher de répliquer Sauf que ça ne m’est jamais arrivé. Je m’entends plutôt bien avec les autres en général, mais toi, je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que tu aimes bien collectionner les ennuis ! Ethael eut ensuite un petit sourire amusé Oui c’est la prison chez moi. Le but c’est que tu n’ais pas spécialement envie de revenir e voir si tu étais blessé la prochaine fois ! Et oui pas de petit déjeuner, je te ramènerais chez toi et tu mangeras à ta guise, Monsieur ! DE toute manière je doute que mes raisins et mes fruits te plaisent réellement, alors bon ! Il ne fit pas de nouveau commentaire sur le lit se doutant bien que de toute manière Haven n’en ferait qu’à sa tête. Il verrait bien au moment venu mais en attendant il fallait qu’il nettoie un peu la plaie. C’est un piaf qui t’a mis dans cet état ? demanda-t-il un peu dubitatif. J’avoue que je ne suis pas certain de bien tout comprendre ! Mais soit, ok, et je n’ai pas envie de compatir, si tu étais plus gentil, peut-être que ce genre de chose ne serait pas arrivé ; peut-être que ça serait arrivé également, je ne sais pas trop et à vrai dire je ne crois pas que je tiens à le savoir. Il se passa une main dans les cheveux avant de soupirer doucement Regarde j’essaye de t’aider et toi, rien ne te convient, c’est agaçant. Très agaçant même. Tu devrais travailler un peu sur ça ! il haussa un peu les épaules Et manger ceux qui te créent des soucis n’est pas non plus la solution. Il secoua un peu la tête mais continua de le soigner, il se doutait bien que ses conseils ne seraient de toute manière pas suivi, mais au moins il aurait toujours tenté quelque chose. Oui, mais si je ne dors pas la nuit, explique moi quand je me repose vu que je travaille la journée ? Et tu ne me rejoins pas ! Je tiens à finir ma nuit seul dans mon lit… mais c’était en vain et vu le gabarit de l’autre il ne pouvait même pas s’imposer par la force. Il se coucha et rapidement le grand blond le rejoignit faisant soupirer longuement Ethael Mouais, de rien, comme si j’avais eu le choix. ronchonna-t-il Bonne nuit quand même, mais reste de ton côté s’il te plait. il ne tenait pas à avoir l’autre garçon contre luit toute la nuit, ça serait super étrange ; Il tenta de fermer les yeux mais la présence d’Haven le dérangeait quand même un peu….




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

TU PEUX M'APPELER
Contenu sponsorisé
puisse le pacte te protéger







Revenir en haut Aller en bas
 

Scratch Scratch qui est là ? •• Haven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scratch !! (Sugar Scrub)
» couches lavables : pression ou scratch ??
» Crochets pour sac à langer?
» Braderie à la chaussure fille! du 20 au 25
» perte du doudou la nuit dans le lit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ceti :: Quartier Qwyrdd :: Résidences-