Et ainsi il vit l'étincelle sous la cascade [Aderyn]
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 Et ainsi il vit l'étincelle sous la cascade [Aderyn]



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mer 17 Mai - 22:37

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 388
Points rps : 256

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Ce fut après des jours entiers d’enquête qu’Archibald s’intéressa finalement à la magie Seseli et leur maitrise de l’élément eau. Il était toujours bloqué sur son souci de moteur qui surchauffait, et plus il se prenait la tête sur ses plans et ses composants, plus il songeait que cela était sans issu. Peut-être qu’Ethael avait raison : il faudrait créer un système inverse, comme une sorte de liquide refroidissant qui parcourait le moteur et lui éviterait de surchauffer. Il avait souvent entendu parler de la magie Seseli, disant qu’elle pouvait même créer du froid en solidifiant l’eau. Il avait donc interrogé plusieurs personnes de ce peuple, allant du centre ville aux abords les plus riches du quartier Sininen, ayant même combattu sa méfiance et sa peur pour pénétrer le quartier Tywyll. Il est vrai que les Dryas étaient rares dans ce dernier, ou du moins ne devaient pas sortir de leurs maisons. À tout moment quelqu’un pourrait leur sauter dessus pour leur arracher leurs ailes. Enfin, c’était ce que pensait l’ingénieur, ayant même prit la précaution d’enrouler son aile autour de son corps et se dissimulant sous une grande cape afin qu’on ne sache pas sa nature. On avait fini par lui indiquer là-bas qu’un sorc’ier maitrisant la glace se rendait à la cascade pour s’y baigner. Bien sûr, on lui avait demandé une fortune pour cette information. Mais le Dryd n’avait pas cédé, menaçant de faire exploser la maison à coup de poussière instable si jamais on continuait à essayer de l’escroquer. Le vieux Seseli du quartier Tywyll finit par prendre la menace au sérieux, baissant à quelques piécettes seulement. Le Dryd lui donna de bon coeur, ayant vu dans quel genre de taudis il vivait, même s’il pensait qu’il y avait une grande chance qu’on lui ai mentit.
Il se rendit à la cascade dans un long trajet à travers l’immense Ceti. C’était toujours dans ces moments où il ruminait la perte de son aile, et hurlait intérieurement qu’il aurait sa revanche. Un jour, il arriverait à créer cette prothèse. Alors tous ceux qui l’ont pris pour illuminé, tous ceux qui se sot moqué de lui, tous ceux qui croyaient ceci impossible s’en mordraient les doigts jusqu’au sang. C’était cette seule pensée qui lui faisait oublier son début d’ampoule sous les pieds. Mais il l’oublia sans peine arrivé au lieu. Il n’était pas venu souvent, mais à chaque fois, il trouvait le paysage à couper le souffle. Les rayons solaires se décomposaient en arc-en-ciels colorés qui éclaboussait l’eau étrangement silencieuse. Il trouva plusieurs enfants venus pique-niquer avec leurs parents, dont deux adorables petits newids qui s’amusaient à se changer en différents animaux marins. Il se mit en quête du fameux Sor’cier Seseli. Il n’avait qu’une description partielle, mais on lui avait dit qu’il était roux avec une nageoire verte d’eau. Il ne vit personne qui correspondait à cette description alors que ses yeux traversèrent la foule. Il n’y avait qu’une très belle dryas qui... Il sursauta tandis que son coeur s’emballa. Elle était là. Il ne connaissait pas son nom, il ne connaissait presque rien d’elle, pourtant, il ne lui a fallut qu’un bref échange pour qu’elle capte son attention. Il la trouvait belle, gracieuse, vive d’esprit, un peu tout ce qu’il attendait d’une femme. Parfois, il guettait la fenêtre de son atelier pour voir si elle, fille de riches commerçants, venait sur le sol. Il espérait voir la soie de ses magnifiques robes passer sur la rue afin de juste croiser son sourire. Et quand il l’apercevait, c’était comme si son joli minois avait la bonne humeur communicative. Il se sentait toujours plus léger.
Par réflexe, il se cacha derrière un buisson avoisinant. Il n’était pas très bien apprêté avec sa simple chemise en lin, son pantalon de cuir et ses cheveux blonds dont les boucles avaient été décoiffées par la vent. Il se demanda qu’est-ce qu’elle faisait ici. Venait-elle pique-niquer avec sa famille ? Se baigner les pieds ?


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Mai - 12:55

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 38
Points rps : 18

Arrivée en Arenaria : 13/04/2017
Fonction/métier : Espionne pour la rose


Le beau temps était au rendez-vous aujourd'hui et tu avais décidé de sortir un peu et de trouver un coin calme et qui pourrait apporter un peu de fraîcheur. Tu aurais pu tout simplement te mettre à voler pour monter un peu et te rafraîchir, mais, tu avais entendu parler d'un endroit très sympathique dans le quartier des seseli. Un peu curieuse, tu avais donc, décidé de t'y rendre pour voir toute la beauté du lieu. Tes parents n'avaient pas voulu t'accompagner, ils avaient encore pas mal de travail et dans le fond, tu étais plutôt contente de pouvoir t'y rendre seule. Tu allais pouvoir te retrouver dans un moment calme et ne plus penser aux histoires de la rose. Pour l'occasion, tu avais prévu un petit panier de pique-nique. Tu avais revêtu une robe plus légère et qui n'était pas aussi flamboyant que les autres de ton armoire. Tu n'avais pas tellement envie que les gens puissent ainsi voir ta fortune. Elle était certes très légère, mais, arboré tout de même de jolie broderie au fil argenté sur une mousseline bleu pastel. C'était une très jolie pièce qu'une personne sans argent ne pourrait certainement pas s'offrir. Tu rajoutais par-dessus une cape qui te permettait de ne pas montrer distinctement tes ailes. Tu n'étais pas du genre à avoir peur, mais, tu n'avais pas non plus envie de finir avec les ailes arrachées. Une fois prête, tu te rendais donc vers la cascade. Fameux lieu dont tu avais entendu parler grâce aux murmures des gens. Tu avais pu entendre que c'était un magnifique lieu où les familles venaient pique-niquer et se rafraîchir. C'était parfait pour un jour comme aujourd'hui. À ton grand étonnement, il avait déjà plusieurs personnes quand tu aperçus la cascade. C'était surtout des familles ou des couples venus passer un moment de tranquillité loin de l'agitation de certaines ruelles. Tu t'installais tranquillement au bord de l'eau posant le petit panier de pique-nique à tes côtés. Tu hésitas un instant avant, de finalement, retirer la cape et de dévoiler tes ailes brunes et ta jolie robe bleu pastel. Personne ne semblait réellement faire attention à toi et c'était tant mieux. Le clapotis de l'eau te permettait de te détendre un peu et tu pouvais sentir ton corps se relâcher au fur et à mesure. Tu retirais tes petites chaussures avant de glisser tes pieds fins dans l'eau bleue et fraîche du lagon. Tu remontais légèrement ta robe et relevais la tête pour admirer le ciel.
Le trajet avait été plutôt long, mais, ça en valait vraiment la peine et tu étais très contente d'avoir pu t'offrir une journée comme celle-ci. Tu te tournais légèrement vers le petit panier prêt à boire un peu lorsqu'un mouvement attira ton attention. Une personne venait de se cacher derrière un buisson. Tu plissas légèrement les yeux pour pouvoir apercevoir de qui il s'agissait. Un sourire se dessina sur tes lèvres lorsque tu pues entrevoir des boucles blondes. C'était lui, l'ingénieur soit disant fou qui faisait exploser ses expériences dans son labo. Tu avais déjà eu l'occasion de le voir à l'œuvre et sa réputation de le quartier n'était plus à faire. Archibald avais-tu entendu une fois dans un murmure. C'est ainsi que tu avais pu connaître son prénom. Tu te redressais légèrement avant de lui faire un léger signe de main, si, il pensait paraître discret, c'était un peu loupé, mais, dans le fond, tu étais contente de pouvoir le voir ici...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 13:14

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 388
Points rps : 256

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Le Dryd observa la demoiselle derrière son buisson. Elle était venue seule, sans frère ou père pour l’accompagner. C’était peut-être un peu dangereux de laisser une parente seule dans un endroit avec du monde, les femmes étaient des êtres fragiles qu’il fallait protéger de ce monde mal bien mal intentionné. Même la cape qu’elle avait mis pour cacher ses ailes ne devrait pas tromper quelqu’un qui savait qu’une Dryas seule serait une proie facile. Archibald regarda autour de lui. Ici, il ne semblait y avoir que des familles venues occuper leurs enfants excités par les douces températures actuelles. Il est vrai que personne ne serait assez fou pour jouer au coupe-jarret dans un coin aussi peuplé... Peut-être devrait-il quand même l’aborder au cas où elle aurait besoin de quelque chose... Ou peut-être qu’elle attendait quelqu’un ? Cette pensée le troubla, au fond de lui, il espérait que ce soit quelqu’un de sa famille si c’était le cas. Soidain, elle lui fit un signe de la main. Trop tard, elle l’avait vu. Son coeur manqua une nouvelle fois un battement. Devait-il faire comme si il avait rien vu ? Non, ce serait complètement impoli. Un tas de questions se bousculaient dans son crâne. Comment réagirait-elle à son apparence négligée alors qu’elle même arborait des étoffes magnifiques  ? Est-ce que sa réputation de dingue l’avait précédé ? Est-ce que la chaleur n’avait pas déjà fait tourner l’odeur du savon ? Est-ce que Finn ne l’avait pas arnaqué avec cette pâte dentifrice de sa composition censée garder longtemps l’haleine fraîche ? Après quelques secondes de bug total, le blond arrangea rapidement ses cheveux en passant ses doigts dedans, tandis qu’il s’avançait avec un doux sourire vers la dame. À vrai dire il ne savait pas vraiment comment l’aborder.  

- Bonjour, commença-t-il une fois arrivé à son niveau. Voilà, saluer, c’est déjà un bon début.

- On se recroise donc... Une pause, il sembla réfléchir. Vous vous souvenez de moi ? On s’est déjà vus au quartier Valkoi...

En même temps, comment pourrait-elle l’oublier ? Il était sorti à toute vitesse de la maison toussant à cause de la fumée noire et épaisse causée par une nouvelle expérience malheureuse avec ses mélanges de poussière. Son atelier fumait de partout et ses vêtements étaient noirs de suie. C’était sûrement un peu idiot comme question.

- Vous venez vous détendre ici avec votre famille ? Questionna-t-il finalement, se sachant pas trop quoi raconter. Lui-même n’avait pas grand chose à dire, il passait ses journées sur ses inventions quand il n’était pas à la bibliothèque. Et il ne souhaitait pas parler de ses inventions. On ne savait jamais si la Rose pourrait y trouver un soudain intérêt.

[Désolée du temps de réponse T_T J'essayerais de faire mieux la prochaine fois ]


Revenir en haut Aller en bas

TU PEUX M'APPELER
Contenu sponsorisé
puisse le pacte te protéger







Revenir en haut Aller en bas
 

Et ainsi il vit l'étincelle sous la cascade [Aderyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Twilight 4 Révélation : lune de miel sous la cascade de Taquari !?
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les environs de Ceti :: la cascade-