Lyra Falriel, une douce petite dryas
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 Lyra Falriel, une douce petite dryas



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ven 26 Mai - 1:41

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:




Lyra Falriel, une douce petite dryas
Le sous-titre

NOM&PRÉNOM ◊ Son nom est Falriel et elle répond au doux prénom de Lyra. ÂGE ET DATE DE NAISSANCE ◊ Elle a 16 ans et elle est née en l'An 354. CARACTÈRE ◊ Lyra est une jeune fille douce, gentille, réservée, affectueuse avec les siens et timide, voire craintive, avec les autres personnes. La timidité fait partie d'elle depuis qu'elle est toute petite, même si quand elle était bébé elle était relativement ouverte aux autres. Enfant elle sortait rarement de chez elle, en raison de sa santé fragile qui faisait qu'elle devait rester au lit, et voyait peu de monde en dehors des membres de sa famille, qui l'entouraient d'amour et de tendresse et lui racontaient toutes sortes de choses pour lui changer les idées. Peut-être est-ce pour cela qu'elle a du mal à communiquer avec d'autres personnes et peut même éprouver de la crainte face à certains inconnus. Lyra ne ferait pas de mal à une mouche. Elle est bien trop douce, bienveillante et innocente pour cela. D'une certaine manière, on peut dire que même si elle lit beaucoup pour connaître le monde qui l'entoure, elle a gardé une âme d'enfant. Incapable de faire du mal à qui que ce soit, elle aurait plutôt tendance à vouloir aider, d'une manière ou d'une autre, si elle voyait une personne ou un animal mal en point. Sa bonté prendrait, temporairement, le pas sur sa timidité, même si cette dernière reviendrait certainement bien vite. Lyra est aussi parfois un peu rêveuse. Cet aspect de sa personnalité s'est développé durant son enfance, durant les périodes où elle était malade et devait se reposer. Son esprit s'envolait parfois hors de sa chambre, imaginant ce que faisait les autres membres de sa famille, mais aussi comment était l'extérieur, par exemple comment était le quartier Valkoi où elle vivait mais aussi à quoi ressemblait la ville de Ceti.  ROYAUME DE NAISSANCE ◊ Elle est née dans le royaume de Corvi, plus précisément à Mywar, la capitale, lors d'un voyage de ses parents, chacun d'eux devant s'y rendre pour son travail. Cependant, en dehors de quelques séjours dans le royaume de Corvi, elle a toujours vécu à Ceti. RACE ◊ C'est une dryas. RACE ACTIVÉE/DÉSACTIVÉE ◊ Race activée. On peut dire qu'elle présente les caractéristiques de sa race, étant donné qu'elle a des ailes blondes aux reflets dorés. RACE DES PARENTS ◊ Ce sont eux aussi des dryds et dryas.MAGIE/AFFINITÉ/DON ◊ Elle n'a pas de don et n'est donc ni une sor'cière ni un combattant, cependant elle présente une affinité avec l'air. SITUATION FAMILIALE ◊ Elle fait partie d'une famille nombreuse, car, en plus de ses parents, elle a trois beaux-pères, une grande sœur et six grands frères. Elle est la petite dernière de la famille. SITUATION FINANCIÈRE Aisée sans être immensément riche.  On peut dire que Lyra et sa famille ne manquent de rien. MÉTIER/FONCTION ◊ Elle ne travaille pas. STATUT CIVIL ◊ Elle est célibataire. GUILDE ◊ Elle ne fait partie d'aucune guilde. POSITION SOCIALE ◊ pour gravir les échelons STATUT ◊ C'est une simple citoyenne. AUTRE PETIT MOT ◊  - Dans cette famille nombreuse, toutes les couleurs d'ailes possibles chez les dryas sont représentées. La mère, Althea, est chanteuse et musicienne et le père, Haruto, est peintre et écrivain à ses heures perdues. Quant à ses beaux-pères, l'un (Danril) est médecin, un autre (Thorn'van) est un scientifique et le troisième (Iskir) est menuisier et aime sculpter le bois. Ils gagnent tous bien leur vie et la famille n'est donc pas dans le besoin bien qu'elle soit plutôt nombreuse. Sa sœur, Karliah, est couturière et créatrice de vêtements,tandis que son mari, Kurogo, est marchand de tissus et de vêtements. Quant à ses six frères, chacun d'eux a un métier ou un but dans la vie professionnelle : Natsuo (25 ans) est musicien, Kurusu (25 ans) est bibliothécaire, Rodmir (23 ans) est herboriste, Darul (21 ans) est horloger, Eorgor (20 ans) est apprenti menuisier et le dernier Yuuto (18 ans) est un futur écrivain et conteur. C'est une famille très ouverte d'esprit et qui aime tisser des liens même avec des personnes d'autres races.

- Comme, petite, elle était souvent malade, elle devait rester au lit et se reposer. Elle ne sortait donc que très peu. C'est parce qu'on lui racontait fréquemment des histoires qu'elle eut très vite un goût pour les contes, les belles histoires qui finissent bien, mais aussi pour les livres qui pouvaient lui apprendre plus sur le monde extérieur. A la maison elle était entourée d'animaux de compagnie et de plantes. Elle dessinait ce qui l'entourait et certains de ses dessins sont encore accrochés dans la maison. C'est donc en partie à cause de son enfance et en partie à cause de son caractère qu'elle a du mal avec la foule et les inconnus. Et peut-être aussi pour la même raison qu'elle aime se promener dans de beaux paysages verdoyants ou aquatiques et croiser des animaux.

- Lyra aime la musique: elle aime en écouter, mais également chanter et jouer d'un instrument (elle sait jouer du piano et de la harpe). Elle aime également lire, dessiner, passer du temps avec des animaux, admirer de beaux paysages en étant dans le ciel ou au sol car elle trouve certains endroits de Ceti très beaux. Elle aime les fleurs et la nature en générale. Lyra aime bien aussi les perles, les coquillages, entendre le bruit de l'eau et tremper ses pieds dedans, ainsi que les décorations en bois et les couleurs claires. Elle n'apprécie ni les couleurs trop foncés ni les couleurs trop vives.

- Elle a des cleites comme animaux de compagnie. Elle se ballade parfois à dos de Pégase et, quand elle ne vole pas, elle porte souvent une cape à capuche ou un châle en raison de sa sensibilité face aux changements de température.

-Elle aime se promener au parc de l'étoile quand il n'y a pas trop de monde, se rendre à la bibiothèque ainsi  que dans une boutique du quartier selesi. Bien qu'étant une dryas, elle aime bien le quartier selesi et le quartier newid.

- Sunya Riellingkar, la première gouvernante de la famille, a pour forme animale une chouette. Quant à Elfaru et Nyla, les petites soeurs d'Elisu Hunlura, elles n'ont pas encore leur forme animale définitive.

Que pense votre personnage du conseil des 5 ? Lyra a entendu parler d'eux, mais n'a aucun intérêt pour ce qui touche à la politique. Elle a apprit par les livres ce qui a conduit à la création de Ceti et elle est heureuse que toutes les races puissent y vivre ensemble en paix malgré leur différences culturelles et les tensions existant encore entre certaines races.
Comment votre personne a réagi face à l’annonce de la mort de Nwynn ? Lyra a apprit la nouvelle un peu par hasard en entendant des voisins en parler avec ses parents. Un peu observatrice, elle a su percevoir l'inquiétude, la crainte et même la colère que cela a provoqué dans la communauté. Lyra fait partie de ceux qui sont inquiets de ce que cette mort pourrait signifier et provoquer. Par les livres, elle connaît l'histoire et les conflits qui ont conduit à la création de Ceti et à la paix. Elle aime cette ville et ce qu'elle représente, aussi espère-t-elle que la paix perdurera entre les différents peuples qui y vivent.
Comment réagirait votre personne en fonction d’un membre de chaque race ? Même si  elle est plus familière des newid et aussi un peu des selesi, elle n'a rien contre les autres races. Peu importe donc la race de la personne en face d'elle, même si elle appartient à une qui a une relation extrêmement tendue avec les dryas. Ce n'est pas cela qui fera que Lyra aura du mal avec quelqu'un, c'est plutôt le fait qu'elle le connaisse ou non, et si oui depuis combien de temps. Etant très timide et craintive, elle a du mal avec les inconnus.
Quel est l’avis de votre personnage par rapport à la Rose ? Elle ne sait pas grand chose sur la Rose et le peu qu'elle en sait suffit à lui faire craindre cette organisation. Après tout, comme une jeune fille timide et craintive, qui est la douceur et la bonté même, pourrait approuver une organisation qui tue des gens ? C'est impossible. Elle espère que la Rose ne fera jamais de mal à ceux auxquels elle tient.


DRYAS

pour en savoir plus
dis-nous tout

◊ C'est une jeune dryas de petite taille, vu qu'elle fait environ 1m50. En raison de sa petite taille, de la douceur de ses traits et de son regard innocent et timide, il n'est pas rare qu'on lui donne moins que son âge véritable, quand on ne la connaît pas. Elle a de longs cheveux blonds, un peu bouclés, qui descendent jusqu'à sa taille. Elle aime généralement les avoir lâchés, mais il lui arrive aussi de les attacher afin qu'ils ne se prennent pas n'importe où. Ses ailes, douces et soyeuses, et dont elle prend grand soin, sont blondes avec des reflets dorés. Ses yeux sont couleur noisette, ou chocolat comme certains pourraient le dire. Elle a une voix douce et pure et son chant est un véritablement enchantement pour tout ceux qui ont la chance de l'entendre. Lyra est une jeune fille à la santé délicate et ce depuis qu'elle est toute petite. Enfant, elle était souvent malade, et même si sa santé s'est améliorée au fil des années, Lyra reste encore fragile.

Lyra est une jeune fille sensible, très attachée aux membres de sa famille, ainsi qu'à ses rares amies, qui trouvent qu'elle a un cœur d'or. Même si elle est plutôt réservée et parle peu, elle est très attentive aux paroles et aux gestes de ceux qui l'entourent. Elle est du genre à s'inquiéter quand ceux qu'elle connaît n'ont pas l'air d'aller bien pour une raison ou pour une autre. Ainsi elle est observatrice, même si évidemment elle ne remarque pas tout. Assez craintive, certaines histoires peuvent la faire frissonner. Elle a même fait un cauchemar durant la nuit qui a suivit le jour où elle a apprit ce qui avait précédé la construction de Ceti, plus précisément tous les combats de toutes sortes entre toutes les races. Douce et innocente, elle est contre la violence. Elle n'aime pas non plus le fait qu'une personne mécontente élève trop la voix ou aille presque jusqu'à crier sa colère. Elle comprends qu'on ne puisse pas toujours être de bonne humeur et que certains aient besoin d'extérioriser davantage que d'autres leurs émotions négatives, mais si une personne crie ou se montre violente physiquement ou verbalement, cela a tendance à rendre Lyra anxieuse, voire à lui faire peur, surtout quand il s'agit d'inconnus ou de personnes avec qui elle a du mal. Toute petite déjà elle ne supportait pas les cris et elle, qui était pourtant un bébé tranquille et assez joyeux, se mettait soudain à pleurer. En grandissant, elle devint une petite fille timide, qui restait souvent cachée derrière un membre de sa famille ou sa gouvernante quand il y avait des gens qui venaient à la maison. Même si elle n'osait pas toujours croiser le regard des gens, elle observait beaucoup et était attentive à l'intonation de la voix, aux gestes et aux émotions que semblait transmettre le regard. Ainsi, quand une personne lui paraissait gentille, même quand il s'agissait d'une personne d'un caractère un peu bourru ou avec un regard perçant , ou une grosse voix, elle n'hésitait pas à lui sourire, à s'approcher un peu et même à lui faire des dessins. Au contraire, et cela est resté aussi en grandissant, quand elle avait du mal avec la façon d'être d'une personne et ses manières, elle était plus distante et plutôt anxieuse.


les points
dis-nous tout

◊ CALCUL DES COMPETENCES
Age : 7 points
Vécu : 6 points
Expérience : 4 points
Physique : 4 points
Magie : 3 points
Total : 24 points
Dryas : +2 points en vitesse

COMPETENCES GENERALES :
Force : 0
Vitesse : 2
Agilité : 2
Furtivité : 3
Endurance : 1

COMPETENCES EN FONCTION DE LA RACE :
maîtrise du vol : 2
empathie : 3
connaissances météorologiques : 1

COMPETENCES EN FONCTION DU STATUT :
Discrétion : 3
Soins : 1
Herboristerie : 2
Intuitions : 3
Charisme : 3


PSEUDO/PRÉNOM ◊ Hime-chan ou Hime FRÉQUENCE DE CONNEXION ◊ entre 6/7 et 7/7 COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ? ◊ Grâce à une publicité sur le forum Bazzart je crois. UN PETIT AVIS SUR LE FORUM ? ◊ Je le trouve très intéressant. J'ai été attirée par l'univers et les différentes races possibles et j'ai d'ailleurs beaucoup hésité entre trois (dryas, selesi et newid) avant de finalement choisir d'être une dryas. SOUHAITES-TU ÊTRE PARRAINÉ APRÈS TA VALIDATION ? ◊ Oui

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 1:43

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:





Premier chapitre
Enfance et famille
Lyra naquit, ou plus exactement quitta son œuf, en l'An 354 à Mywar, la capitale du royaume de Corvi. Ses parents, Haruto et Althea Falriel, étaient venus de Ceti pour leur travail, sa mère parce qu'elle avait un récital et une série de concerts et son père pour une exposition de peinture. Ils prolongèrent leur séjour jusqu'à sa venue au monde qui les ravit. Ils avaient une famille nombreuse, mais ils s'aimaient, aimaient les enfants et étaient donc toujours prêts à accueillir un nouvel enfant parmi eux. Même si la naissance d'une fille était, ils le savaient, quelque chose d'important pour leur peuple, ils éprouvaient la même joie que leur enfant soit un garçon ou une fille. Tout ce qui leur importait c'est que leur enfant soit en bonne santé. C'est donc avec un très grand bonheur qu'ils accueillirent leur petite Lyra, bonheur qui étaient néanmoins teinté d'inquiétude car Lyra était toute petite et fragile. Elle était différente de ses sept frères et sœurs (tous issus de la même mère mais qui étaient de quatre père différents). Soucieux de son état de santé, ce n'est que quelques semaines après sa naissance qu'ils rentrèrent à Ceti avec elle et purent la présenter au reste de la famille avec qui il fêtèrent la naissance de Lyra. Celle-ci n'était pas la première fille de cette famille de dryas. En effet, dix ans plus tôt, à peine quelques mois après son mariage et alors qu'elle avait 18 ans, Althea Falriel, avait eu son premier enfant, qui s'était révélé être une petite fille. A l'époque une grande fête avait été organisée par la famille de cette jeune maman en l'honneur de cette petite, qui fut appelée Karliah. Dans les années qui avaient suivit, Althea avait eu six enfants, tous des garçons, de quatre père différents, dont trois avec son premier mari, Haruto, qui était celui auquel elle tenait le plus. C'était plus par devoir envers son peuple et par affection qu'elle s'était liée aux trois autres hommes. Lyra était ainsi la petite dernière de cette très grande famille. Tous les membres de sa famille, que ce soit ses frères et sœurs, qui étaient encore jeunes, ses beaux-pères ou ses grands-parents, tombèrent sous son charme. Elle était si mignonne et si fragile à la fois. Ils ne pouvaient pas ne pas l'aimer.

Les mois s'écoulèrent. Lyra grandit et grossit un peu mais resta fragile. Depuis sa naissance, elle était tombée malade plusieurs fois, ce qui inquiétait ses parents, mais il y avait aussi heureusement des moments où rien ne venait troubler le bonheur de cette famille. Cependant, au fil des mois, une idée commença à germer dans la tête des parents. Durant certaines périodes, ils étaient débordés de travail et manquaient de temps pour prendre soin de leurs enfants autant qu'ils le voulaient et surtout de la petite Lyra  qui réclamait beaucoup d'attention. Une gouvernante newid très expérimentée, Sunya Riellingkar, veillait, depuis plusieurs années, sur les enfants et faisait parfaitement son travail. Cependant, sept enfants, même s'il y en avait qui savaient se débrouiller seuls, c'était quand même beaucoup et Lyra demandait une attention particulière. C'est pourquoi, quand Lyra avait environ un an, ses parents se rendirent avec elle dans une agence de gouvernantes et de gardes d'enfants. C'est de cette agence, qui se trouvait et se trouve encore dans le quartier newid, que venait leur première gouvernante, Sunya. Ils désiraient trouver une deuxième gouvernante pour la soutenir, une qui ne s'occuperait peut-être que de Lyra. Là-bas, dans un espace de détente et d'attente se trouvait une tigresse blanche (une newid en fait) qui dormait. Lyra, qu'on avait déposé dans un endroit de la pièce avec des coussins et des jeux pour les enfants, remarqua la tigresse et s'approcha d'elle avant de passer doucement les mains dans sa fourrure. La newid, qui répondait au nom d'Elisu Hunlura, se réveilla et sentit avec surprise des petites mains sur elle. Elle tourna la tête et vit une adorable petite dryas. Comme Elisu aimait les enfants et que la petite inconnue qu'elle avait devant les yeux ne faisait rien de mal, au contraire ces caresses étaient même très agréables, elle la laissa faire. La petite Lyra semblait heureuse et ne pas avoir peur du tout, et ce même quand elle vit la tigresse lever la tête et la tourner vers elle. Lyra continua de caresser la fourrure de la tigresse. Elle se sentait si bien aux côté de celle qui était pourtant une inconnue ou plutôt en l'occurrence une imposante féline, qu'elle s'endormit tout contre elle et resta au pays des rêve au moins une demi-heure. Peu de temps après le réveil de la petite, la newid reprit forme humaine. Au début surprise, Lyra lui fit assez vite un grand sourire en lui tendant les bras. Ayant en partie assistée à la scène, la mère de Lyra choisit cette newid comme gouvernante pour sa fille chérie. Elisu n'était pas très expérimentée, mais elle avait l'habitude de s'occuper d'enfants et puis Lyra l'aimait bien, ce qui avait une grande importance. C'est ainsi qu'Elisu vint s'installer chez la famille Falriel afin de veiller sur Lyra. La famille vivant dans la partie haute du quartier Valkoi, c'est-à-dire dans la partie du quartier dryas qui se trouve dans les airs, et Elisu n'ayant pas une forme animale lui permettant de voler c'est à dos de Pégase, avec la permission de celui-ci, qu'elle quitte le sol pour rejoindre les hauteurs du quartier dryas. Il ne fallut pas longtemps à Elisu pour s'acclimater à sa nouvelle vie et surtout pour s'attacher à Lyra qu'elle trouvait adorable. Il n'était d'ailleurs pas rare que la fillette s'endorme dans les bras de sa gouvernante ou blottie contre sa fourrure quand elle avait sa forme animale.  

Quelques années plus tard, alors que Lyra avait sept ou huit ans, c'est sous leur forme animale qu'elle rencontra pour la première fois les petites sœurs d'Elisu, deux jumelles du nom d'Elfaru et Nyla, âgées de neuf ans. Sa gouvernante lui avait déjà parlé d'elles, mais elle ne les avait encore jamais rencontré.  Les jumelles avaient accompagné leur sœur et, métamorphosées en oiseaux, se promenaient dans les alentours. Leur envie de découvrir dans quel environnement travaillait leur sœur finit par les conduire dans le jardin intérieur où Lyra dessinait tranquillement. Au début, elle les pris pour des oiseaux ordinaires, puis, quand elles se rapprochèrent, Lyra sentit sans doute sur elles la même odeur que sur sa gouvernante, car elle ne fut pas trop surprise quand les deux sœurs reprirent forme humaine quelques temps après. Le lien et l'attachement qu'elles avaient toutes les trois avec Elisu, ainsi que la présence de cette dernière, les aida à faire connaissance et à se lier d'amitié. Cette amitié, qui devint précieuse aux yeux de Lyra, l'aida par la suite à surmonter le départ et l'absence de sa sœur. Malgré leurs dix années d'écart, Lyra et sa sœur Karliah étaient très proches. Il serait plus juste de dire que tous les membres de cette grande famille étaient très liés. Il pouvait y avoir parfois des désaccords bien sûr, mais les personnes concernées ne tardaient jamais à se réconcilier. En tant que petite dernière de la famille, Lyra était un peu le rayon de soleil et le trésor de tout le monde. En plus, comme elle était fragile et souvent malade, ses frères et sœurs prenaient soin d'elle à leur façon : Ils ne faisaient pas trop de bruit près de sa chambre quand elle devait se reposer. Il lui changeaient les idées en lui tenant compagnie, en lui parlant de ce qu'ils avaient fait la veille ou dans la journée, en lui racontant des histoires ou même en lui ramenant des choses qu'ils avaient trouvé durant leur promenade en ville, comme des fleurs, des fruits, ou des petites choses mignones. Karliah lui avait même souvent cousu des affaires, comme des châles par exemple, sur lesquelles elle brodait des motifs tels que des fleurs, des nuages ou même des licornes ou ajoutait parfois des perles. Les deux sœurs s'entendaient bien et partageaient des moments toutes les deux plusieurs fois par semaine. Cependant, ces moments privilégiés entre sœurs devinrent moins fréquents quand Karliah eu 16 ans. D'une nature joyeuse, gentille et sociable, Karliah avait beaucoup d'amis, qui étaient d'ailleurs de races diverses, et commençait même à être convoitée par certains dryds de son entourage ou du voisinage. Malgré cela Karliah n'avait jamais vraiment montré d'attirance pour un garçon en particulier, qu'il soit son prétendant ou non. Ou en tout cas elle n'en avait pas encore conscience. Et cela dura jusqu'à ce qu'elle remarque, cela devait être le jour de son anniversaire ou peu de temps après, que plusieurs filles tournaient autour d'un de ses amis d'enfance, celui le plus cher à son cœur et dont elle était le plus proche. En assistant à la scène, elle eut comme un pincement au cœur et les jours qui suivirent elle était morose en y repensant. En se remémorant tout les moments qu'ils avaient partagé depuis leur enfance, elle réalisa qu'elle ne voulait pas qu'ils s'arrêtent, qu'elle ne voulait pas qu'il s'éloigne d'elle et soit proche d'une autre. C'était de la jalousie qu'elle avait ressentit en le voyant si entouré. Et si elle était jalouse, si elle avait tellement envie de le garder auprès d'elle, si elle était plus proche de lui que d'autres garçon qu'elle avait connu dans son enfance, c'était parce qu'elle l'aimait. Elle se déclara, un peu stressée, quelque temps après, et découvrit avec un très grand bonheur que ses sentiments étaient partagés. Son ami d'enfance et élu de son coeur, Kurogo, était tombé petit à petit amoureux d'elle au fil des années. Au début, il avait hésité à lui faire part de se sentiments car il craignait sa réaction si elle n'éprouvait pas la même chose et avait peur que cela les éloigne. Cependant, il avait sentit qu'elle n'allait pas bien depuis quelques temps et cela l'inquiétait. D'habitude, elle ne se tournait vers lui quand elle avait des soucis ou besoin de conseils. Et là ce n'était pas le cas. Cela ne lui ressemblait pas de ruminer ses soucis dans son coin. Il avait prit la décision de se déclarer quand elle irait mieux et de lui dire qu'il serait toujours là pour elle. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle avoue ses sentiments la première et il en fut très heureux et touché. Suite à cette déclaration, ils devinrent encore plus proches qu'avant. L'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre devint si fort que, moins d'un an après l'aveu de leurs sentiments, ils décidèrent de se marier. Une fois unis par les liens du mariage, les deux époux vécurent dans la famille de Kurogo, mais Karliah venait voir les siens tous les jours vu que leurs maisons étaient proches. Dans l'année qui suivit son mariage, elle mit au monde son premier enfant, un petit garçon. Lyra avait environ dix ans, quand sa sœur partit pour Mywar, la capitale du royaume de Corvi, avec son mari et son fils. Même si elle souhaitait de tout cœur le bonheur de sa sœur, son départ fut difficile pour elle et les premiers mois elle lui manqua beaucoup. Heureusement, les autres membres de sa famille, ainsi qu'Elisu et ses sœurs étaient là pour la réconforter et lui changer les idées. Les retrouvailles avec sa sœur, quand ils lui rendirent tous visite à Mywar plusieurs mois après son départ, furent très joyeuses. Depuis, tous les ans, Lyra et les siens revoient Karliah et sa petite famille, soit en lui rendant visite dans le royaume Corvi (quand les parents ne sont pas pris par leur travail ou qu'ils ont à faire là-bas et quand Lyra est en état de voyager) soit lors de sa venue à Ceti pour les voir ou pour affaires.




Second chapitre
Le sous-titre
Depuis qu'elle est toute petite, Lyra sort rarement de chez elle, même si cela a un peu changé au cours des dernières années, et passe ainsi son temps dans la demeure familiale et surtout dans certaines pièces, comme par exemple sa chambre, la bibliothèque ou bien le jardin intérieur. Elle a toujours beaucoup aimé le jardin avec ses belles fleurs colorées et parfumées. Petite, quand elle n'était pas malade, elle pouvait y rester des heures à admirer les fleurs, à jouer avec les cleites ou à écouter les histoires que lui racontait sa gouvernante. C'est dans cette pièce qu'elle fit son tout premier dessin. Ce jour-là, son frère Yuuto et l'ami de celui-ci, Hauru, étaient présents et dessinaient. Lyra, quant à elle, jouait tranquillement dans son coin. Ce n'était pas la première fois que les trois enfants se trouvaient réunis dans la même pièce et cela allait devenir de plus en plus fréquent au fil des années. A un moment, la petite Lyra arrêta de jouer et se rapprocha des deux garçons, probablement par curiosité. A l'époque elle n'était pas encore si timide et puis elle les connaissait depuis toujours, l'un étant son frère et l'autre étant déjà l'ami de celui-ci avant qu'elle ne vienne au monde. Lyra s'approcha donc et regarda ce qu'ils faisaient. Etant encore jeunes, ils ne dessinaient pas encore vraiment quelque chose de précis ou de ressemblant mais ils passaient un bon moment ce qui était le principal. La fillette fut attirée par les différentes couleurs utilisées et, remarquant son intérêt, les deux garçons lui montrèrent comment faire. C'est ainsi qu'elle dessina pour la première fois. Au fil du temps, les dessins de chacun s'améliorèrent à des degrés divers. Les années passèrent et cela devint une habitude pour Lyra d'y passer du temps à profiter de la nature, ou bien à lire, à dessiner, à jouer d'une petite harpe, en résumé à s'occuper d'une manière ou d'une autre. D'autres membres de sa famille s'y rendaient parfois et elle y passait un peu de temps avec ses amies, mais la personne qu'elle y voyait le plus souvent, c'était Hauru. Comme il était le meilleur ami de Yuuto, et surtout qu'il était connu depuis tout petit comme étant d'un naturel gentil et calme, il était toujours bien accueillit et avait le droit de circuler dans la maison comme bon lui semblait. Très poli, il n'entrait jamais sans permission quelque part. Généralement, quand il était chez les Falriel, il restait avec Yuuto, mais, quand celui-ci était absent ou occupé, il s'occupait en l'attendant. Ainsi on pouvait parfois le voir lire ou dessiner dans le salon, la bibliothèque ou le jardin. Il arrivait même qu'il s'entraîne au violon en prenant garde à ne déranger personne. Quand Lyra et Hauru étaient tous les deux dans le jardin ou une autre pièce, ils ne parlaient pas forcément ou très peu, aucun d'eux n'étant d'un naturel bavard. Depuis que Lyra, plus jeune, avait commencé à admirer les dessins d'Hauru et qu'il lui en avait offert un, il lui en donnait parfois certains ou en déposait à son intention dans le jardin ou près de sa chambre. Ils représentaient généralement des fleurs, des paysages, le grand arbre de la place de Ceti, mais aussi parfois des animaux. Il était arrivé à de nombreuses reprises, qu'elle découvre pour la première fois des animaux, des plantes ou des lieux grâce à ces dessins. Ils étaient comme une ouverture sur le monde extérieur et elle lui en était très reconnaissante. En grandissant, quand sa santé s'améliora et qu'elle put s'éloigner plus de la maison, en compagnie d'un membre de sa famille, voire plusieurs, ou sa gouvernante, et faire des promenades plus longues, elle prit plaisir à découvrir réellement tous les lieux représentés sur les dessins.

Si, en grandissant, ses sorties devinrent plus longues et un peu plus fréquentes que dans sa jeunesse, elle les faisait cependant rarement seule. Il y avait plusieurs raisons à cela. Vous pensez probablement que la principale raison est qu'étant une dryas, et faisant donc partie du petit nombre que compte son peuple, elle est surprotégée et tenue à l'écart du danger. Il est vrai qu'il y a de cela. Mais les principales raisons sont toutes autres. Elles sont dues à sa condition physique délicate et son caractère timide et craintif. Ayant du mal, depuis son enfance, avec les inconnus, se retrouver dans une foule où l'ont peut être bousculé, ne pas bien voir où l'on va et où tout peut arriver est un peu difficile pour elle. C'est pourquoi il est mieux pour elle de sortir accompagnée. Ainsi, elle avait plutôt tendance à sortir en famille ou à se promener avec sa gouvernante, Elisu et ses sœurs. Durant ces promenades, les trois newid étaient soit sous forme humaine soit sous forme animale. Les deux formes convenaient à Lyra qui les aimait quelque soit leur apparence. C'est avec elles qu'elle découvrit certaines parties de la ville et surtout qu'elle apprit à connaître le quartier newid, qui lui plaisait beaucoup, en raison de tous les animaux que l'on pouvait y voir. Etre entourée d'animaux ne lui faisait pas peur, et puis sa gouvernante et ses amies étaient là. Avec les êtres humains, elle avait plus de mal. Depuis son enfance, Lyra lisait beaucoup et aimait apprendre des choses, que cela concerne la littérature, la musique, l'art, la nature en général (les fleurs, les herbes, les arbres), les animaux, et même la culture des différentes races existantes. C'est pourquoi il fut envisagé qu'elle étudie à l'Académie de Ceti les arts et les lettres. Avant de tenter de l'y inscrire, elle eu en quelque sorte une période d'essai pour voir si l'Académie était un bon endroit pour elle. Pendant cette période, elle se rendait à l'Académie avec certains de ses frères qui y étudiaient et assistait au même cours que Yuuto. Au début, cela se passa bien. Lyra trouvait les cours intéressants et même si certains camarades de son frère l'entourait et la questionnait un peu trop, au point qu'elle était intimidée et incapable de dire quoi que ce soit, c'était supportable, son frère étant près d'elle. Cependant, il arrivait parfois qu'elle se retrouve séparée de lui dans les couloirs de l'Académie, pour une raison ou pour une autre, et dans ces cas là c'était plus difficile pour elle. Elle assistait parfois involontairement à des disputes qui dégénéraient en bagarres, ou subissait les farces d'élèves taquins et d'autres fois elle se faisait aborder par des élèves plus âgés. Si certains d'entre eux cherchaient vraiment juste à l'aider, quand elle avait l'air perdue ou inquiète, d'autres étaient plus entreprenants et insistants et essayaient de la séduire, souvent pour s'amuser (mais sans réelle méchanceté) ou pour ajouter une dryas à leur tableau de chasse,  et obtenir un rendez-vous. Il y en avait même, généralement en bande, qui essayaient de la forcer à les accompagner. Heureusement, ses frères, avec parfois des amis à eux,  arrivaient à temps pour l'aider et la protéger de ces malotrus. Toutes ces émotions eurent à la longue raison  de Lyra, qui resta clouée au lit. Par la suite, il ne fut plus question de l'y envoyer. Elle continua ainsi d'acquérir des connaissances, grâce au membres de sa famille ainsi qu'à travers des ouvrages de toutes sortes.

Bien que surprotégée, très entourée, et d'une nature fragile et craintive, il arrivait tout de même que Lyra sorte seule ou presque. Généralement, elle n'allait pas très loin ou alors elle évitait les lieux bondés, préférait les lieux naturels, se rendait à la bibliothèque où travaillait l'un de ses frères ou bien se rendait dans certaines boutiques en évitant les heures de grande affluence. Quand elle sortait seule cela pouvait être parfois parce qu'elle voulait faire une surprise à quelqu'un. Et encore, dans ces cas-là elle n'était pas toujours seule, bien au contraire, ou pas pour très longtemps. C'est à une sortie où elle était seule que nous allons nous intéresser : Un jour, il n'y a pas très longtemps de cela, alors qu'elle n'était pas tout à fait en forme, elle était sortie car elle voulait faire une surprise à sa gouvernante pour son anniversaire. N'ayant pas tout à fait les idées claires, elle n'avait même pas songé à demander à un Pégase s'il pouvait l'emmener quelque part. Elle y était allée par elle-même et sur le chemin son état avait empiré. Elle survolait le quartier selesi, en proie à une forte fièvre, quand elle avait perdu connaissance. A son réveil elle était chez une selesi. Vu l'absence de blessures et de sensations douloureuses dans le corps, elle pensa qu'elle avait du tomber dans l'eau et être trouvée par la selesi. Elle la remercia timidement pour son aide et s'excusa de lui avoir causé des soucis. La selesi lui dit de prendre soin d'elle et qu'une personne la ramènerait chez elle quand elle pourrait se lever. Elle fut surprise de découvrir Hauru Aurrianvel, l'ami d'un de ses frères, qui l'attendait avec un Pégase. Il lui dit qu'il passait par là et l'avait vu inconsciente et malade et qu'il était allé chercher un Pégase pour la ramener chez elle. Il l'aida à monter et s'installa derrière elle. Il voulait être sûr qu'elle ne risque pas de tomber si la fièvre revenait. C'est qu'elle ignore c'est qu'il ne passait pas là par hasard, mais qu'il l'avait croisé plus tôt au détour d'une rue et avait remarqué qu'elle n'était pas dans son état normal. Inquiet il l'avait donc suivit. De plus, c'était lui qui l'avait rattrapé dans sa chute. La selesi ayant assisté à la scène et apprenant que Lyra était brûlante de fièvre l'avait gentiment hébergé chez elle. Hauru était resté aux côtés de Lyra à veiller sur elle et c'est quand sa fièvre avait semblé se calmer qu'il était aller chercher un Pégase. Sur le trajet jusqu'à chez elle, Lyra s'endormit et Hauru veilla sur elle avec le plus grand soin. Il la porta même dans ses bras jusqu'à la porte de chez elle avant de la confier à sa gouvernante Elisu qui s'inquiétait beaucoup. A son réveil, Lyra dut promettre à Elisu de ne jamais sortir, et surtout seule, quand elle n'était pas réellement en forme et ce peu importe la raison qui la poussait à sortir.   

Comme nous avons pu le voir auparavant, lors des incidents à l'Académie, les frères de Lyra, tout comme sa gouvernante, sont très protecteurs envers elle. Ils ne laisseraient jamais personne l'importuner ou mal se conduire avec elle. Ils savent à quel point leur petite sœur est timide et fragile et sont prêts à tout pour la protéger de ceux qui pourraient l'embêter d'une manière ou d'une autre. Ils n'auraient rien contre le fait qu'un ou plusieurs de leurs amis soient attirés par Lyra et aient des sentiments pour elle, mais ils n'accepteraient pas qu'ils puissent lui forcer la main ou trop lui imposer leur compagnie. Or, il s'avère qu'un dryds, ami d'un des frères, est effectivement attiré par Lyra. Il la connaît depuis de nombreuses années et a été touché par sa gentillesse et sa fragilité. Ce dryds aux ailes aux teintes blondes et dorées et dont je tairais le nom pour le moment a déjà composé des morceaux en pensant à elle et il lui est même arrivé de la dessiner. Même s'il tient beaucoup à elle, jamais il ne lui forcerait la main pour qu'elle soit avec lui. Il veut qu'elle soit heureuse et qu'un jour, quand elle en aura l'envie, elle choisisse celui ou ceux avec qui elle voudrait passer sa vie. Bien sûr il serait heureux si elle le choisissait et celui lui ferait mal si ce n'était pas le cas, mais il ne lui reprocherait jamais d'avoir suivit son cœur. Si les frères de Lyra connaissaient l'inclination de ce dryds pour leur sœur, ils l'approuveraient très certainement car ils ne trouveraient rien à reprocher à ce jeune homme.

Cela fait plusieurs années que Lyra a l'impression d'entendre une musique quand elle est malade et a de la fièvre. Cela n'arrive pas tout le temps mais, depuis quelques années, c'est de plus en plus fréquent. Au début, elle avait tendance à l'oublier une fois guérie, car, après tout, c'était arrivé quand  elle était fiévreuse et n'avait pas les idées claires. Puis, peu à peu, elle a commencé à s'en souvenir. Cette musique apaisante devint familière et l'entendre alors qu'elle était malade lui faisait du bien et lui donnait le sourire. Même s'il pouvait arriver que l'air change un peu, il y avait toujours ce petit quelque chose qui faisait qu'elle le reconnaissait. Elle souhaite que la personne qui joue ainsi se montre un jour devant elle afin qu'elle puisse la remercier et lui dire combien sa musique est belle. Si cela n'était arrivé qu'une fois ou deux, elle aurait pensé que cela ne lui était pas destiné, mais il y avait beaucoup trop de coïncidences pour qu'elle ne soit pas la destinataire de tous les morceaux qu'elle avait entendu. Ils étaient si beaux, si doux, et à de rares occasions si mélancoliques, que la personne qui les jouait ne pouvait être que quelqu'un de bien. Au début, elle avait cherché à se renseigner pour connaître l'origine de ces musiques, mais ses recherches avaient été vaines. Elle espère depuis pouvoir connaître un jour cette personne.

L'auteur de ces différents morceaux n'est autre que Hauru Aurrianvel, le dryds amoureux d'elle, qui, dans une volonté de l'apaiser et de l'aider à dormir pour ainsi aller mieux, lui joue des morceaux qu'il a imaginé et qui ne sont destinés qu'à elle. Parfois, il joue en étant près de la porte de sa chambre et d'autres fois il est sous sa fenêtre. La gouvernante qui s'occupe de Lyra a remarqué sa présence et a bien compris qu'il se soucie de Lyra. Hauru n'a pas l'intention de faire découvrir à d'autres, et encore moins à d'autres jeunes filles, les morceaux qu'il a créé pour Lyra. Ils contiennent ses sentiments pour elle. C'est quelqu'un de profondément doux et sérieux. Il n'est pas du genre à s'énerver ou à élever la voix. Cependant il est tout à fait capable d'agir pour défendre ceux qu'il aime et ce qui lui semble juste. Pour lui, Lyra est un petit ange doux et fragile qu'il a envie de protéger et qui mérite d'être aimé et de connaître le bonheur. Il aime la voir sourire, l'entendre rire, pouvoir simplement passer du temps avec elle. La savoir malade, soucieuse ou triste, l'inquiète et peu lui donner un pincement au cœur. Voir des larmes dans les beaux yeux de celle qu'il aime serait terrible pour lui. Si cela arrivait, il chercherait à connaître la source de son chagrin afin de pouvoir l'aider et calmer ses pleurs. Il aimerait parfois pouvoir la serrer dans ses bras, passer la main dans ses cheveux, lui exprimer ses sentiments par des mots d'amour, mais il n'ose pas encore se déclarer et seuls son regard, ainsi que sa musique, laisse parfois transparaître ses sentiments pour elle. Quant est-il du côté de Lyra ? Pour la jeune fille, Hauru est une figure familière de son quotidien depuis des années. C'est leur plus proche voisin et surtout l'ami d'enfance de Yuuto, deux raisons qui font qu'il était souvent chez les Falriel. Les dessins d'Hauru lui ont fait découvrir le monde qui l'entourait et ce qui le composait. Ces dessins, qui étaient comme une porte ouverte sur le monde extérieur, lui ont permis de rêver, d'imaginer un peu comment pouvait être la ville, et certains d'entre eux sont même accrochés dans sa chambre (les autres étant conservés soigneusement dans un tiroir). Aux yeux de Lyra, Hauru est quelqu'un de calme, gentil et sérieux, qui semble être observateur et attentif aux autres. Son regard doux, son sourire et sa sérénité font qu'il a quelque chose d'apaisant. Suite à ce qui lui était arrivé à l'Académie, Lyra avait eu encore plus de mal avec les inconnus et même simplement les individus de sexe masculin qu'en temps normal. Même avec les amis de ses frères, qu'elle connaissait presque tous et qui ne lui avait jamais fait de mal, elle était plus timide et craintive que d'habitude. Hauru faisait partie des rares exceptions. Comment réagirait-elle si elle connaissait ses sentiments et tout ce qu'il a fait pour elle ? Ceci est une autre histoire.

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 9:41

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 229
Points rps : 196

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


Te voilàààààà
J'aime une nouvelle dryas j'ai hâte de lire ta fiche et de découvrir ton personnage
tu as 2 semaines pour rédiger ta fiche, ton avatar te sera réservé pendant une semaine ! Si tu as la moindre question, surtout n'hésites pas


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 9:41

TU PEUX M'APPELER
Invité
puisse le pacte te protéger







Bienvenue à toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 13:50

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 438
Points rps : 296

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Bienvenue !

Emma Watson Ce personnage s'annonce intéressant, hâte de lire la suite !


Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Mai - 17:24

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 111
Points rps : 126

Arrivée en Arenaria : 05/01/2017
Fonction/métier : Garde de Ceti

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Bienvenue ici jeune Dryas
J'ai un gros chat qui aime jouer avec les plumes


Il ne faut pas réveiller le chat qui dort : il vous demandera à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 18:58

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Merci pour votre accueil chaleureux. ^^
Ca me fait plaisir que mon personnage vous plaise.

Je posterai l'histoire dès que je l'aurai un peu mieux rédigée et terminée. Et j'en profiterai pour compléter les petites choses qui manquent dans le premier post de ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 19:07

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 229
Points rps : 196

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


Prends ton temps surtout I love you
Il nous faudra un lien avec ma dryas


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 19:51

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 159
Points rps : 207

Arrivée en Arenaria : 02/03/2017
Localisation : Sous une couette
Fonction/métier : Herboriste

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Coucou et bienvenue

Archi est gâté avec toutes ces dryas


   
HI ! I'M CUTE !
(´・ω・)ノ
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 9:39

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 116
Points rps : 182

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Bienvvvennuuueeee !!!

bon courage pour ta fiche !




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 21:55

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Merci pour votre accueil et vos encouragements. ^^
Pour les liens ce sera avec plaisir.

J'ai complété le premier post de la présentation donc n'hésitez pas à aller voir ce que j'ai ajouté. J'ai également posté la première partie de l'histoire. La deuxième est encore en cours de réflexion et j'espère la terminer dans les temps.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 20:31

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 635
Points rps : 332

Arrivée en Arenaria : 20/08/2015
Localisation : Quelque part à Ceti, entrain de patrouiller. Où à la caserne, en train de s'entraîner.
Fonction/métier : Garde de Ceti et un jour chevaucheuse de dragons.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Une dague, un plan de la ville, une pierre de chez elle et un morceau de miroir brisé.
COMPÉTENCES:


Si jamais tu as besoin d'un délai supplémentaire, n'hésite surtout pas


dans ses veines coule le feu du dragon, la rage de la bête, la sagesse de ses ancêtres et le froid de la pierre. Fière de ses origines, elle démontrera sa force et chevauchera le vent. — .
une femme
n'est pas
faible.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 20:36

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 229
Points rps : 196

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:


Coucou @lyra falriel, tu t'en sors ? I love you


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Juin - 15:56

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Oui, désolée d'avoir tardé. J'ai enfin terminé ma fiche.

J'admets ne pas être tout à fait satisfaite de la construction de l'histoire, mais j'ai réussit à mettre tout ce que je voulais et même plus donc je vais m'arrêter là. J'espère que cela vous conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Juin - 16:03

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 438
Points rps : 296

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Hello !

Peux-tu le signaler aussi dans ce sujet par contre ? ^^ Merci d'avance!
http://rhyddid.fr-bb.com/t84-signaler-sa-fiche-terminee


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Juin - 16:37

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 229
Points rps : 196

Arrivée en Arenaria : 01/01/2017
Localisation : Quelque part dans Ceti, dans sa parfumerie ou dans la ville.
Fonction/métier : Parfumière, créatrice d'eau de toilette.

CARNET DE ROUTE
◊ SAC: Un petit miroir, un rouge à lèvres, une plume ayant appartenu à sa mère, un petit carnet où elle écrit tout et n'importe quoi, puis un flacon vide de parfum.
COMPÉTENCES:





BIENVENUE BIENVENUE !!
puisse le pacte te protéger
que de douceur dans cette fiche j'ai aimé te lire, en te souhaitant un bon jeu parmi nous !
Te voilà désormais citadin de Ceti ! Bienvenue en ville mon ami ! J'espère que tu te plairas dans la grande et belle Capitale que voici-ci ! En arrivant n'oublie pas de passer au palais pour te recenser, par là. On aimerait savoir ce que tu fais de ta vie et évidemment éviter qu'un clone ne débarque précipitamment.
Une fois que les Cinq t'auront fait remplir toute la paperasse, n'hésite pas à passer demander un logement, pour ne pas rester à la rue.
Puis, quand tu te seras installé et que tu auras fait ta pendaison de crémaillère, il sera utile d'ouvrir ton carnet d'adresse, pour que tu puisses y répertorier toutes tes connaissances et toutes les rencontres que tu as fait.

Si tu le souhaites et si tu l'as demandé, tu peux te faire parrainer. N'hésite pas à le harceler de question, ou aller voir le staff si jamais

On espère que tu te plairas en Arenaria, amuse toi bien parmi nous


- il fut décidé que la paix l'emporterait -


S'élever, dans les cieux, dans la hiérarchie. Devenir quelqu'un, changer, évoluer, pour être meilleure. Avant tout, tout le temps. Toujours. Grandir, encore, toujours, ne jamais cesser. Qui m'aime, me suive.
l'air
me
porte.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Juin - 16:48

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 44
Points rps : 49

Arrivée en Arenaria : 26/05/2017
Localisation : Probablement chez elle dans le quartier Valkoi

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Merci. ^^
Ca me fait plaisir que tu ait aimé.
Je vais aller demander pour être parrainée, parce que j'ai encore des questions (concernant les compétences par exemple).
Revenir en haut Aller en bas

TU PEUX M'APPELER
Contenu sponsorisé
puisse le pacte te protéger







Revenir en haut Aller en bas
 

Lyra Falriel, une douce petite dryas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petite berceuse pour les bidoux
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» huile d'amande douce pour bébé qui pèle ?
» poussette et petite voiture
» Bain et change dans une petite salle de bain...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le voyage à Ceti :: derrière la fumée :: le joyau du roi-