[Flashback] Et si les anges n'avaient pas d'ailes ?
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 [Flashback] Et si les anges n'avaient pas d'ailes ?



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 7 Oct - 17:13

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 56
Points rps : 68

Arrivée en Arenaria : 17/08/2017
Localisation : Les Bas-fonds
Fonction/métier : Monte-en-l'air, péripatéticien, nettoyeur

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:






[Flashback] Et si les anges n'avaient pas d'ailes ?
Je pleure, mes mains se couvrent de mes larmes diluant le sang qui les recouvre. Je suis terrorisé par ce qu'il vient de se passer, je n'ai pourtant pas eu le choix. Des hoquets de sanglots m'échappent tandis que des spasmes violents me font trembler.

Je me mets en position fœtale, essayant de me bercer. Je pensais que Naër serait mon ami pour toujours. Cela faisait deux mois que nous nous suivions partout. A peine plus vieux que moi, du haut de mes sept ans, je le considérais comme mon grand frère. Au début, je me méfiais de lui, je ne le laissais pas trop m'approcher, puis, au fur et à mesure, je me suis habitué à sa présence. Nous avons commencé à jouer, voler, survivre ensemble. Le même combat pour tous les gamins des Bas-fonds, à deux la vie semblait plus douce, plus acceptable. Je m'attache facilement, pour autant, je ne m'arrête jamais d'être suspicieux. Je m'attends toujours au pire de n'importe quel être humain. Je suis jeune et la vie m'a déjà bien assez montré de ses aspects les plus funestes et morbides.

Son corps gît à quelques pas de moi, se vidant lentement de tout son liquide vermeil… Je n'ai pas pu le protéger, ma peur l'a emporté, il fallait que je survive, je suis resté caché alors qu'ils lui prenaient ses biens, sa vie, un peu de la mienne au passage. Je les ai vus lentement, mais sûrement le torturer. Ils savaient qu'un jeune Wyyn rôdait avec lui et qu'il avait certains dons qui les intéressaient : moi. Naër pleurait lui aussi, il ne pouvait pas les aider, j'étais invisible à leurs yeux et jamais il n'aurait pu leur donner ma position. Pas faute d'avoir essayé. Il est comme moi, il a voulu sauver sa vie et donner la mienne en échange, il n'en a juste pas eu l'occasion. Les hommes, décidant qu'il était parfaitement inutile se sont contentés de mettre fin à ses jours. J'ai retenu mon cri, plaquant ma main sur ma bouche, impossible cependant de détourner mon regard de la scène atroce qui se déroulait sous mes yeux.

Une fois les deux inconnus disparus, j'ai vomi, j'ai essayé ensuite de poser mes mains pour empêcher le sang de sortir de la plaie béante à sa gorge, mais rien n'y a fait. Je n'en veux pas à Naër de m'avoir trahi, c'est ainsi que l'on survit dans les ruelles mal famées de Ceti. Je l'ai moi-même abandonné à son triste sort.

Fatigué d'avoir utilisé aussi longtemps mes pouvoirs, je m'assoupis la tête adossée contre le mur froid et crasseux, abandonnant définitivement tout espoir de revoir la vie briller dans les yeux de mon ami. Je ne pense pas que les deux assassins repasseront, ils ne voudraient pas se faire prendre en présence d'un enfant mort. Rien n'est vraiment sûr, je n'ai de toute façon pas la force de me battre.

La sensation de la pierre glaciale contre mon visage me détend, bientôt je sombre dans un sommeil sans rêve.

La voix la plus douce qu'il m'ait été donné d'entendre me tire de ma léthargie.  Les larmes chaudes que j'ai déversées ont laissé des sillons dans la poussière qui recouvre mon visage et j'ouvre difficilement les yeux. J'entraperçois le visage délicat d'une jeune femme, elle semble si gentille. J'essaye vaguement de mettre en branle mes membres pour la fuir. Il ne faut pas se fier aux apparences, elle pourrait tout aussi bien être un démon empruntant le visage de l'amour. Mes bras, mes jambes, rien ne me répond. Tout est lourd.

Je tourne légèrement la tête. A quelques pas, le corps de Naër est toujours étendu, non loin de moi. La main de la femme qui est accroupie à côté de moi me recouvre le haut du visage pour que je ne regarde plus ce spectacle. Bientôt, je sens sa tendre étreinte, elle me soulève du sol et ses bras m'enserrent. Je n'ai pas la force de lui résister et la laisse m'emporter au loin.

@O'yana



- il fut décidé que la paix l'emporterait -


Le mal se connaissant est moins affreux et plus près de la guérison que le mal s'ignorant.
My art, my redemption, my only salvation
I carry the gift that I have been blessed with
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Et si les anges n'avaient pas d'ailes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» traduction, les vrais anges n'ont pas d'ailes
» Tuto 10doi : Des anges dans le sapin
» NOEL - Au délice des anges (Angel's Delight)
» Les rêves du nageur de combat avaient un goût de sel
» Association + le forum, sur les IMG pour les parents anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ceti :: Quartier Tywyll-