Et ainsi les arbres devinrent ses ennemis [Ethael]
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 Et ainsi les arbres devinrent ses ennemis [Ethael]



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lun 16 Oct - 16:03

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 590
Points rps : 182

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Localisation : Dans les cendres de son atelier
Fonction/métier : Inventeur fou, et bibliothécaire car il faut bien manger

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Il se frotta les mains pour les réchauffer, l’automne ayant commencé à refroidir les températures aux alentours de Ceti. Il avait donné rendez-vous à Ethael, il attendait d’ailleurs depuis un certain temps car il était arrivé en avance pour faire quelques ajustements. Il avait enfin réussi à stabiliser son moteur. Plus d’explosions, plus de surchauffe qui grillait le pain, plus rien. Il avait dû revoir la puissance légèrement à la baisse, mais était enfin parvenu à un équilibre qui permettrait de soulever la structure métallique de l’aile et de le propulser en même temps. Il doutait que tout ceci soit au point, ce n’était qu’après tout son cent-vingt-huitième essai de vol et avec l’expérience, il savait que rien n’était encore parfait à ce moment. Le moteur était stable, certes, mais supporterait-il longtemps le vol ? Serait-il plus gourmand en énergie que prévu ? Tout ceci, il ne pourrait le savoir qu’en test. Il n’avait pas changé la structure des plumes métalliques depuis longtemps, mais il savait que ce nouveau modèle de moteur pourrait la remettre en cause à chaque instant. Non, non, son travail n’était pas fini. D’où l’importance de ce nouveau test, et d’Ethael qui notera exactement chaque réaction de la machine qu’il observera, complétées par les impressions de l’ingénieur.
Voilà pourquoi nos deux amis se sont donc donnés rendez-vous en pleine forêt. Archibald avait effectivement après de sa dernière aventure qui l’avait projeté contre une tour, et il avait finit dans une charrette de betterave appartenant à un wyyn avec qui il n’aurait jamais voulu avoir de dette à rendre. La forêt était un terrain déjà plutôt propice à l’adorable forme animale de son assistant  - on sait jamais, ça peut être utile - et les nombreux arbres lui feraient sûrement un bon moyen de s’accrocher au cas où. De plus, ils étaient loin des regards indiscrets, et il serait loin de créer une immense agitation comme le test qui avait finit dans la tour.

- Ah, Ethael, tu es enfin là ! S’exclama le dryd dès qu’il vit le Newid dans son champ de vision. Prêt à faire avancer la science ? Continua-t-il avec un enthousiasme qui ne devait absolument dire rien qui vaille à son assistant. L’excitation commençait à le gagner, ce qui le fit frétiller de l’aile droite.

- Bon, comme d’habitude, voici tes outils c’est à dire un carnet et un stylo, et on fait comme d’habitude pour les test de vol... Et j’ai bien pris la trousse de premier secours ne t’inquiète pas ! Aide moi déjà en enfiler tout ceci, expliqua-t-il en désignant la charrette qui contenait, précieusement emballée, l’immense prothèse d’aile. Le plus dur était d’attacher son moignon à la partie mécanique, car malheureusement, il n’avait pas des bras élastique. Une fois tout ceci fixé, il vérifiera que tout va bien.

- J’ai repéré une petite colline pas très loin pour pouvoir décoller, parce que pour le moment, le décollage ce n’est toujours pas ça... bien que j’ai toujours mes muscles d’épaules pour le vol, je pense que celui-ci s’est peut-être atrophié avec le temps et je ne peux plus porter le même poids qu’avant pour le décollage... Bref on verra ceci quand je serais sûr de ne pas exploser en plein vol !

Étrangement, repenser à cette idée le fit rire. Il était d’une extrême bonne humeur, comme avant chaque test de vol, car sentir le vent sur sa peau, même qu’une minute, était une sensation empreinte de bonheur et de nostalgie.


Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Nov - 21:54

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 135
Points rps : 228

Arrivée en Arenaria : 06/11/2016
Fonction/métier : Architecte & associé d'Archi' - Sorc'ier

CARNET DE ROUTE
◊ SAC:
COMPÉTENCES:


Non, il n’avait pas envie d’y aller, il était bien mieux au chaud dans son lit mais il ne pouvait pas non plus foutre un lapin à ce pauvre Archi. Il se leva un peu ronchon –comme à son habitude en quelque sorte- et se prépara toujours en bougonnant, cette fois non contre son ami mais comme ses foutus habits. C’était tellement mieux d’être nu, mais bon Céti n’était pas encore prêt à la révolution Newid nudiste, alors il fallait faire avec ! Il mangea rapidement quelque chose avant de se diriger en vitesse vers le lieu de rendez-vous, râlant à présent sur la distance à parcourir. Il arriva malgré tout à l’heure, et comme toujours avec sa petite bouille un peu renfrognée en se demandant ce que le blondinet lui avait préparé cette fois. Est-ce qu’ils allaient mourir écrasés, brulé, pulvérisés par la nouvelle invention d’Archi ? Peut-être perdraient ils un membre ou un sens (la vue, et l’ouïe notamment), ou bien alors ils pouvaient également finir totalement indemne, ou juste avec quelques blessures superficielles, c’était le Destin qui déciderait quel serait le sort. Le Destin et les petites mains potelées de son camarade. Pitié qu’il ait bien fait ses calculs. Il n’était pas certain que la forêt était le meilleur endroit pour rester un truc qui pouvait partir en fumée, mais là encore il avait jugé que de toute manière Archibald ne l’écouterait pas et il n’avait pas envie d’utiliser sa salive pour rien. Il n’était qu’assistant, Archi ordonnait, il faisait, point barre.

Il avait à peine mis un pied dans le champ de vision de Blondinet que déjà son compagnon avait décidé d’être relou. Ouais il était ENFIN là, mais ce « enfin » était à l’heure. Et il n’était prêt à rien du tout, mis  part peut-être à courir si ça prenait feu. Il aurait peut-être dû penser à prendre des seaux d’eau en passant, ça aurait pû servir. Il essaya d’arrêter de penser au pire et de faire du mauvais esprit mais c’était quand même compliqué !  Ouais, ouais, j’suis prêt ! dit-il sans grand enthousiasme. Il prit stylo et carnet avant d’aider sagement à lui enfiler la prothèse quand même un peu inquiet pour Archi. Tu ne voudrais pas commencer ton décollage prêt d’une étendue d’eau, non ? Tu vois comme ça si jamais tu dois tomber… tu feras moins mal et je serai là pour te repêcher, puis si ça explose, c’est moins grave si ça explose dans l’eau, ça mettra moins le feu… partout, aussi bien dans la forêt que sur toi. Non ? C’est une bonne idée, t’en penses quoi ? Il pouvait toujours essayer, non ?




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Et ainsi les arbres devinrent ses ennemis [Ethael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Texte trop petit dans les arbres
» Des nouveautés dans les arbres; la commande en ligne depuis Heredis 11.1
» Alain Le Vern en a décidé ainsi...
» qu'est ce qui nous fait courir ainsi?
» Tempête: électricité coupée, chutes d'arbres et ponts fermés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les environs de Ceti :: la forêt-