◊ Le royaume de Corvi
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 ◊ Le royaume de Corvi



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 27 Oct - 17:52

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 151
Points rps : 237

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde





la géographie
Corvi
Corvi se situe sur deux plans : un plan terrestre, où ils accueillent le reste du peuple d’Arenaria et un plan aérien, réel royaume de Corvi. En effet, la capitale, Mywar, se situe sur le plus gros nuage du royaume. L’ensemble des nuages constitue la flotte de Corvi. Ce sont l’ensemble des nuages qui composent les différentes villes du royaume. La principale étant la capitale, où l’on retrouve le siège de la démocratie.
Corvi est caractérisée par sa blancheur et ses couleurs joyeuses. Tout y est toujours festif. Les dryas sont toujours vêtus de vêtements folkloriques, colorés, ou décalés, composant un ensemble très diversifié et en perpétuel changement.
On pourrait facilement croire que les nuages ne sont composés que de vapeurs d’eau, et ainsi incapables de supporter le poids d’un être vivant et encore moins d’une ville entière. Pour le reste d’Arenaria c’est bien le cas, mais à Corvi ils sont traités grâce à l’élément air et avec un peu de technologie pour se matérialiser et se mélanger avec de la poussière de dryas, devenant donc consistant comme la pierre, mais léger comme la poussière. Ils sont suffisamment résistants pour supporter les intempéries et la foudre (qui d’ailleurs n’électrocute pas les habitants car les nuages ne sont pas conducteurs).

Le climat est extrême au niveau des nuages, souvent terriblement froid. Pour remédier à cette situation, certains dryas (spécialisés dans la météorologie) ont pour rôle d’orienter les vents (chauds et froids) pour aménager la température des différentes villes.


Faune et flore
Corvi
À Corvi on ne retrouve, étonnement, pas que des créatures volantes, bien qu’essentiellement. Sur le plan terrestre du royaume, on trouvera une infinité de créatures, venant principalement d’Arietis. Ces dernières sont laissées à l’état sauvage, les dryas ne descendant pas régulièrement sur terre.
Dans les nuages, par contre, on retrouve également beaucoup de créatures terrestres, des petits animaux de compagnie, mais aussi des créatures plus impressionnantes, pour aider dans la manutention (par exemple). Pégases, mais aussi dragons (rarement du fait de leur poids, trop dangereux pour les bâtiments), occupent l’espace aérien, aux côtés des aigles et des oiseaux.
On retrouve le cleite, un petit animal de la taille d’un chien, de couleur blanche de poil, avec deux ailes au niveau des pattes avant. C’est un animal de compagnie, très affectif et démonstratif, qui a énormément besoin d’attention.
Le fugle est un animal qui nage – littéralement – dans les nuages. Ses écailles, transparentes, prennent la couleur de son environnement. Il n’est pas dangereux, mais il se tient éloigner des dryas. Il protège le royaume car pousse un cri strident à chaque fois qu’un non dryas pénètre sur le territoire terrestre ou aérien du royaume.


style architectural
Corvi
Les rumeurs racontent que les demeures de Corvi sont faites de nuage. Ce qui n’est pas totalement vrai, mais pas totalement faux non plus. Les maisons sont faites d’un matériau ductile, qui durcit grâce au froid, composé à la fois de poussière de dryas, de nuages et d’extraits de foudre (piégée grâce à la maîtrise de l’élément air). De couleur clair, il ressort des nuages du fait d’être une teinte plus foncée. Les bâtiments sont souvent très hauts, faits de tours et de toits escarpés, sur lesquels les dryas aiment se poser. Les dorures et les boiseries argentés, avec des vitraux de très grande qualité, viennent s’ajouter aux maisons, les rendant très luxueuses d’apparence, bien que ça soit le cas pour absolument toutes les habitations. La richesse d’une habitation se mesure à sa hauteur dans le ciel, plus ils sont hauts et plus la famille est riche.


Religion
Corvi
Les dryas vénèrent Màthair, femme d’Àthair ainsi que son époux. Ils représentent l’autorité et la justice, ainsi que l’amour conjugal. Màthair est la justice, Àthair est l’autorité et ensemble, ils forment l’amour conjugal.
Àthair est souvent représenté en armure, les ailes ouvertes et la regard dur, une barbe couvrant le début de son thorax et le bas de son visage. Un glaive passé à sa ceinture, les bras croisés sur la poitrine, il est la figure paternelle même. Tous les dryds ont pour envie de lui ressembler, il est la force qui protège la femme, il est celui qui éclaire le chemin car porteur de l’autorité.
Màthair elle, est souvent représentée vêtue d’une longue robe, souple, décolletée et les ailes semi-ouvertes, aux côtés de son époux. D’une tête plus petite, elle est pulpeuse et maternelle. Son visage, ni fermé, ni ouvert, représente celui de l’impartialité, de la justice. Sa posture est neutre, elle ne prend pas partie, pour rester objective.
Ce sont les deux figures auxquelles croient les dryas et qu’ils vénèrent depuis des générations désormais.
On raconte qu’ils auraient pendant longtemps pourchassés le Dearg à la recherche de réponses. Il s’agit d’un animal vivant dans les nuages, sortant de ces derniers pour répondre aux prières sincères et éclairer le chemin des croyants. Il se serait toujours présenté à Àthair et Màthair, mais aurait refusé de sortir littéralement de terre, n’ayant pas de réponse à leurs questions informulées. Au niveau des temples, où les croyants se retrouvent (à ciel ouvert pour, on ne sait jamais, accueillir leurs divinités), certains croyants jureraient de voir le sol battre au rythme d’un cœur lent. Parfois on croit voir un membre bouger, comme s’il était prisonnier du sol.

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Oct - 17:53

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 151
Points rps : 237

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde





crimes et sanctions
Corvi
Comme toute société, le royaume de Corvi est régi par des lois. Elles sont fondamentales pour permettre la bonne entente de tous les citoyens et le bon vivre ensemble.
C’est un peuple assez charismatique et essentiellement composé d’hommes. Du fait de la société patriarcale, il n’est pas rare que les hommes se battent ou se disputent et souvent, pour une fille.
On notera que les femmes criminelles sont très, très rares. Et de manière assez surprenante, jugées beaucoup plus sévèrement qu’un homme. Du fait de leur statut de protégées, il est très mal vu que les femmes – déjà peu nombreuses – mettent en péril leur vie et donc la survie de l’espèce.
Le vol et la violence (quelle qu’elle soit) sont punies d’une peine d’emprisonnement d’ailes. C’est à dire que pour une durée définie, les ailes du dryas seront attachées, d’une façon précise pour que le porteur ne puisse pas défaire ses liens et il ne pourra plus voler pendant une durée déterminée. Il pourra toujours vivre à Corvi, mais à l’étage terrestre.
Le meurtre conduit à l’exil du dryd responsable, un sort est lancé sur lui l’empêchant de voler dès qu’il arrive en Corvi et l’empêchant ainsi de rejoindre les siens.
Le viol entraîne une perte des ailes. On coupe les ailes du dryd coupable d’une telle horreur. Il n’aura plus jamais le droit de voler et portera à jamais le fardeau de son acte, plus barbare encore que le meurtre.


système politique
Corvi
Les dyras sont régies par une famille souveraine, la famille Tylwyth. Il s’agit d’une lignée qui fut choisie des siècles plus tôt et qui, depuis l’avènement de son sacre, n’a jamais perdue sa place. Roi de père en fils, la famille dirige d’une main de fer Corvi, tout en étant juste et doux avec ses sujets. Telle une monarchie, la famille a tous les droits et pose toutes les lois concernant son peuple. Ils sont très connus, très respectés et personne n’oserait s’interposer à leur règne. Justes, bons, sévères, ils sont tous connus pour être de très bons Rois.


Alliances
Corvi
Les dryas sont alliées aux newid, avec qui ils s’entendent à merveille, du fait qu’ils leurs arrivent de partager le même territoire aérien. Les newid sous forme d’oiseaux sont également invités à venir à Corvi, sans que ça ne dérange aucun dryas. Après tout, eux aussi possèdent des ailes !
Comme toujours, les dryas ne dérogent pas à l’alliance polie et courtoise avec le peuple feugh. Ils partagent des échanges commerciaux, mais, eux non plus, ne sont pas si proches du peuple de la montagne.
Les dryas et les seselis ne sont pas des plus proches. Les relations sont cordiales et polies, s’arrêtant généralement ici. Leurs différences physiques semblent être la raison à leur échange cordial, comme s’ils ne pouvaient pas s’allier plus que ça.
Dryas et wyyn sont les ennemis de toujours. Cela fait des générations qu’ils ne peuvent plus de se voir et se mettent, tout le temps, des bâtons dans les roues. Traditions, façon de voir le monde et haine commune les séparent depuis toujours, allant jusqu’au refus de partager la même table ou une discussion. Ils se méprisent, se détestent, n’hésitent pas à sortir les armes à la première provocation et l’assument parfaitement.


traditions
Corvi
Les dryas sont un peuple très festif. La moindre occasion est la bonne pour sortir bières et chants en tout genre. Très fervents défenseurs de la danse, ils dansent dans les airs comme sur terre, appréciant de virevolter gaiement partout. Fleurs, robes blanches et paillettes sont d’ailleurs leurs amis pour toutes les grandes occasions. Il n’est d’ailleurs pas rare de coiffer la tête des dryas d’une couronne de fleurs et la tête des dryds d’une couronne d’épines.

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
 

◊ Le royaume de Corvi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Émeutes au Royaume Uni
» Le royaume des femmes
» Au Royaume des formes: Solides de Platon.
» Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée. — Mat. 24:14.
» Les Minquiers et le royaume de Patagonie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières des royaumes :: légendes oubliées :: arenaria :: corvi-