◊ Les guildes de Ceti
EVENTS

- Meurtre au Marché des Cinq Royaumes, ici.

LES POSTES VACANTS

- Noble élémentaire de l'eau ◊ ici.
- Assassine pour le pacte ◊ ici.
- Dresseur de dragons ◊ ici.
- Dealeuse ◊ ici.
- Sor'cière aveugle ◊ ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Sor'cier de la Garde ◊ ici.
- Maître d'armes de la Garde ◊ ici.
- Le gros matou ◊ ici.
- L'apprentie prêtresse ◊ ici.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Arenaria !
Vous voilà désormais dans un univers aux larges possibilités, profitez de la diversité !

Les personnages inventés sont autorisés, n'hésitez pas à lire le guide du débutant, ou à poster dans l'atelier de création !

Partagez | 
 

 ◊ Les guildes de Ceti



que la grandeur des cinq éclaire notre chemin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 27 Oct - 18:07

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 172
Points rps : 282

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde




résumé de l'annexe
explications

LA ROSE ◊ guilde criminelle, mais pas seulement.
- Connue pour ses crimes, beaucoup ne voient pas l'aide qu'elle apport aux pauvres, aux personnes en difficultés et aux âmes en quête de vengeance.
- Elle n'a pas peur de se salir les mains et d'éliminer ses opposants.
- Elle a pour vocation de détruire le Pacte.
- Chaque membre peut être là pour un motif particulier et personnel.
- Hiérarchie : chef, bras-droits et enfin les membres.
- A des revenus presque illimités puisque chaque membre donne ses recettes au groupe et parfois, donne même plus.
- S'est installée dans toutes les couches de la société.

Quel est le véritable rôle de la Rose ? Personne ne le sait vraiment. On ne sait pas s'ils sont les défenseurs ou les criminels. Eux se font bien voir, bien qu'on raconte tout de même qu'ils tueraient leurs opposants. La Garde quant à elle, donne une vision péjorative et criminelle de la Rose.
Dans le jeu, quel rôle à la Rose ? La Rose a pour rôle de renverser le Pacte. Les raisons à ce renversement sont multiplies, propres aux joueurs et laissées libres pour que vous puissiez vous imprégner du jeu. Vous pouvez décider de faire de votre personnage un fervent opposant au Pacte pour une raison "banale" aux yeux d'autres personnages, comme ça peut être pour une raison de plus grande envergure, par vengeance, pour un idéal demandé, etc. Tout dépend de ce que vous souhaitez mettre en place grâce au jeu participatif. Sachez que toutes les raisons peuvent être acceptées, à partir du moment où elles sont justifiées.

LA GARDE DE CETI ◊ protège et défend la Capitale.
- C'est les soldats, les sor'ciers, les scientifiques, les médecins qui sont voués à aller, peut être, se battre pour défendre le Pacte et les différents peuples.
- C'est le bras armé du Pacte, des Cinq, de la ville.
- Composé d'élémentaires, de soldats, de personnes dénuées de dons, de scientifiques, de dragons, de personnes de toutes races.
- Est directement dirigée par les Cinq.
- On y accède par une formation.
- Comme toute institution policière, elle fait de son mieux pour établir l'ordre dans la société, mais la criminalité n'est pas absente de la Capitale. Elle est couverte par un discours rassurant des autorités, par la présence dans les rues des armures dorées, mais comme partout, meurtres, assassinats, harcèlements, vols, viols et autres actes criminels existent au sein de la Capitale.

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Oct - 18:11

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 172
Points rps : 282

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde





La rose
Sa réputation
La Rose est l’organisation criminelle qui envahit chaque couche de la société. Considérée comme un regroupement de rebelles, de raclures et de bandits, elle n’en est en réalité rien. Ou disons plutôt qu’elle n’est pas seulement un regroupement de rebelles. En effet, beaucoup la soupçonnent d’avoir des implications dans les hautes sphères du pouvoir et c’est totalement vrai car l’organisation regroupe autant de riches et nobles, que de voleurs et catins de bas étages.
Elle est sans foi ni loi, elle tue et vole, protège et nourrit les orphelins, va contre le Pacte des Cinq tout en allant toujours vers l’intérêt de la ville. Elle peut être votre meilleure amie comme votre pire ennemie et changer de veste à tout instant. Insaisissable, elle coule entre les doigts de la Garde de Ceti, qui n’arrive pas à mettre la main dessus. On la soupçonne d’ailleurs d’avoir des alliés au sein de celle-ci.

la Rose
Hiérarchie/fonctionnement
Dirigée d’une main de fer par une femme à la réputation d’homme, elle est extrêmement bien hiérarchisée, pour éviter de tomber à la perte d’un seul maillon. En bas de l’échelle, on retrouve tous les vauriens et criminels de bas étages, qui font la réputation même de la Rose. Voleurs, bandits, assassins, mercenaires, ils sont la raclure, les bas-fonds de la ville, mentent, volent pour survivre et surtout espionnent les moindres discussions pour alimenter la Rose en informations. À leur tête, on retrouve quelques responsables, chargés de transmettre aux hautes sphères les informations les plus importantes. Il est important de noter qu’au même niveau que les petites gens, on retrouve les nobles et riches. Qui eux, bien qu’ayant une meilleure réputation font la même chose : volent et récoltent des informations, au sein des plus hautes sphères de la ville. Ils peuvent également éliminer les nobles, glisser quelques gouttes de poisons par-ci, par-là et aller même jusqu’à faire accuser un petit voyou, membre de la Rose, mais si facilement coupable.
Au-dessus de tout ce beau monde, on retrouve les bras-droits, qui sont les représentants officiels du chef de la Rose. Ils sont connus pour leur loyauté à toute épreuve (ou pas) au chef et leur capacité à vous détruire en un rien de temps. Ils ont toute autorité sur le reste de la Rose en absence du chef, planifient les missions et font des rapports à la tête pensante de l’organisation.
Le chef, quant à lui, va être celui qui va gérer toute l’organisation de la Rose, sans jamais se faire remarquer. Personne ne connaît sa véritable identité ou même son visage, on sait juste qu’il s’agit d’une femme et aucun membre de la Rose n’est habilité à le faire savoir.

La Rose fonctionne très simplement sur l’idée de la survie. Chaque couche de la Rose présente ses propres intentions, ses propres espoirs, que ce soit pour sa race ou pour sa propre personne. Ils ont tous eu une raison de rejoindre les rangs de la Rose, qui les exploite avec grand plaisir et n’hésite pas à profiter de cette situation. Qui plus est, la Rose est pleine de ressources, qu’elles soient financières, scientifiques, matérielles ou humaines. Elle a accès à toutes les écoles de Ceti, à toutes les classes sociales et à tous les commerces présents en ville (ou presque). Véritable gangrène de la ville, elle est menée par un chef qui n’a qu’un objectif : faire céder l’Alliance entre les cinq royaumes d’Arenaria. Pourquoi ? Personne ne le sait, mais personne ne pense qu’elle échouera.

Il ne faut pas oublier que la Rose a une réputation d’organisation criminelle car elle n’hésite pas à tuer pour mettre fin à ses problèmes. Ainsi, tous les membres de la guilde sont formés soit en combat, soit dans les poisons, soit dans les armes (voire pour certains, les trois).

La Rose
Intégration
Pour rejoindre la Rose, il y a plusieurs moyens. Déjà, tous les orphelins la rejoignent naturellement, puisqu’elle leur offre un abri, une maison, un salaire et les élève dans la rue. Ensuite, pour les riches ou pour les personnes ayant déjà des ressources, il suffit juste de chercher à entrer en contact. Si la Rose apprend que vous vous intéressez à elle, une rose blanche sera déposée dans votre chambre, au pied de votre porte, bref à un endroit visible (et généralement par vous seul). Puis, dans les heures qui suivront, un étranger, encapuchonné viendra vous rencontrer pour apprendre les raisons qui vous poussent à rejoindre la Rose, il disparaîtra une fois l’entretien terminé. Si la candidature et donc, les motivations de la personne, semblent suffisantes, il sera recontacté puis intégrer via un rituel à la Rose. Son cou sera marqué par une Rose transparente (comme un tatouage à l’encre blanche) et difficilement décelable pour un œil non entraîné. Puis, vous entrerez dans le cercle très fermé des citoyens de la Rose. Il faut savoir qu’une fois qu’on entre dans la Guilde, seule la mort permet de quitter ses rangs.

Tous les membres de la Rose présentent un signe de reconnaissance : que ce soit un mouvement de doigt (un signe de croix dans les rues, fait entre le pouce et l’index de la main), ou un léger sifflement cristallin pour les couches plus hautes de la société.


La Rose
fonctionnement in rp
Pour rejoindre la Rose, il faudra au préalable vérifier que le type de personnage que vous voulez faire sera jouable auprès de la fondatrice. Pour ceci, un simple MP sera suffisant.
Ensuite, concernant le jeu, on vous demandera une fiche officieuse concernant la vraie/fausse identité de votre personnage au sein de la Rose. Cette fiche permettra aux joueurs au sein du groupe de savoir ce qu'il en retourne et de pouvoir jouer avec votre personnage (vrai ou faux selon le cas) dans le QG. A savoir également que ceci ne peut être mentionné dans la fiche de présentation officielle, celle demandée à l'inscription.


- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Oct - 18:12

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 172
Points rps : 282

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde





La Garde de Ceti
Réputation
La Garde de Ceti est le corps armé de la ville. Composé de toutes les races, de combattants comme de sor’cières, de pégases et de dragons, c’est grâce à eux que les rues de la capitale sont sûres. Évidemment, ils ont la réputation de tyrans par certains, comme de chevaliers servants par d’autres. Guilde formée pour défendre la ville, elle n’a aucune autre motivation que la sécurité et la justice, bien que beaucoup de mauvaises langues font tout pour dire le contraire.
Ses membres sont reconnaissables à la combinaison de cuir souple et dorée, avec l’écusson de la ville sur le poitrail. Ils sont autant cavaliers, soldats, chevaucheurs de dragons que simples gardes.


La Garde de Ceti
Hiérarchie/fonctionnement
Dirigée d’une main de fer par un homme intraitable et particulièrement irritable, sous la direction directe des Cinq, la Garde de Ceti est le corps armé qui défend les citoyens de la Capitale. Ce dernier possède sous ses ordres tous les membres de la Garde. À commencer par les bras-droits, qui ont toute autorité en son absence.
On trouvera en-dessous les cavaliers, les soldats, les gardes de la ville (qu’on retrouve aux portes des grands bâtiments, sur la muraille qui entoure la ville et aux portes de cette dernière), mais aussi quelques guérisseurs, quelques combattants, des chevaucheurs de dragons, des sor’cières et même des scientifiques.

La Garde fonctionne comme toute entité militaire : les chefs dictent et les subalternes obéissent. Si l’activité du soldat le permet, et qu’il a les capacités, il pourra avoir des promotions et donc monter en grade (on retrouve le soldat, le lieutenant, le commandant et le général (mais le poste est pris puisqu’il s’agit du grand chef de la Garde)).
Il faut savoir que les cavaliers, comme les gardes, les chevaucheurs, les scientifiques, les combattants et les sor’cières sont des groupes à part au sein de la guilde. Ils fonctionnent tous de la même façon (exceptés pour les sor’cières qui sont sous l’autorité directe du Général, tout comme les combattants).


La Garde de Ceti
Intégration
Pour intégrer la Garde de Ceti, il faut avoir suivi une formation dans l’un des corps de métier ou présenter des aptitudes intéressantes pour la Guilde. Ainsi, les soldats, les gardes, les chevaucheurs et les combattants auront été à l’Académie de Formation Guerrière, qui leur permettra d’apprendre la théorie, mais aussi toute la pratique nécessaire pour la défense de la ville. On retrouvera autant la stratégie militaire, les armements, les combats à main nues ou avec arme (blanche et à feu), l’histoire d’Arenaria, l’histoire de chaque royaume, les connaissances théoriques sur la magie, sur les cultures de chaque race et, évidemment, sur l’histoire de Ceti et son fonctionnement. Ensuite, au cours de la formation, selon leurs aptitudes et leurs motivations, ils pourront choisir un corps de métier. Ils sortiront diplômés et avec un apprentissage de l’Académie, puis seront placés sous l’égide d’un maître d’apprentissage qui leur apprendra tout ce qu’ils doivent savoir pour rejoindre le corps de métier choisi.
Pour certains métiers, comme chevaucheurs de dragons, il faudra ensuite (une fois l’apprentissage terminé), être choisi par un dragon pour achever sa formation. Un dragon étant une bête assez caractérielle et très, très butée, ça peut prendre plusieurs années.
Les sor’cières elles, auront deux choix : elles pourront rejoindre l’Académie de Formation Guerrière ou l’Académie de Formation Sor’cière. La première leur apprendra à être un bon soldat, la seconde à bien maîtriser leur don. Elles pourront choisir d’être formées dans les deux et ensuite de rejoindre la Guilde. Pour les sor’cières ne souhaitant pas suivre une formation particulière, elles pourront rejoindre la Guilde en tant que simple Volontaires et être utilisées en cas d’extrêmes nécessités. Pour porter l’uniforme doré, il faudra – quel que soit l’âge de ladite sorcière, suivre la formation nécessaire pour être formé au combat magique.
Concernant les combattants, ils suivront leur formation à l’Académie de Formation des Combattants puis pourront directement rejoindre la Guilde, puisque la formation est similaire à l’Académie de Formation Guerrière, bien qu’elle soit plus spécifique aux combattants (et avec des enseignements qui leurs sont propres, comme sur la Liaison, par exemple).

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Nov - 17:31

TU PEUX M'APPELER
puisse le pacte te protéger



avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Parchemins : 172
Points rps : 282

Arrivée en Arenaria : 19/08/2015
Localisation : Quelque part en Arenaria
Fonction/métier : Je dirige le monde




Zoom sur les Chevaucheurs
Dragons et humains
Les chevaucheurs sont connus en tout Arenaria. Ils chevauchent le vent, côtoient au quotidien les dragons et surtout, n'ont pas peur de défendre une nation entière, quelques soient leurs origines.

Dans un premier temps, il faut comprendre que les dragons ne sont pas seulement des animaux. Doués d'une conscience, elle n'est ni animale, ni humaine, elle est plus pragmatique que celle animale, mais plus bestiale que celle humaine. Oui les dragons parlent, certains usent et abusent des mots, quand d'autres sont très - très - peu causants. Comme les humains, ils sont tous doués de leur propre caractère (et croyez nous, ils ne sont pas des plus reposants !). Ils peuvent être très grands, très petits, très fins, très imposants, il existe plusieurs races (cracheurs de feu, cracheurs de venins, dénués de crachats, dits poids lourds pour la manutention et les transports, et d'autres encore - à découvrir quand Eridani s'ouvrira sur la carte - si vous souhaitez des précisions, le staff répondra avec plaisir à vos questions), plusieurs couleurs d'écailles, plusieurs tailles de queues, d'ailes, de têtes. Bref, leur espèce est diverse et variée.

Les dragons ont une très - très - longue longévité, jusqu'aux trois milles ans pour les plus vieux d'après les écrits (mais personne de vivant n'en a encore croisé, généralement ils vivent une centaine d'année en communauté humanoïde). De ce fait, ils ne choisissent jamais précipitamment (ou alors extrêmement rarement) leur Chevaucheur. Parce que ces derniers - même s'ils sont d'une race qui vit plus longtemps, restent mortels, plus faibles et ils peuvent plus subitement quitter la Terre. Une fois que les dragons ont choisi leur chevaucheur, un lien psychique se met en place. Ce n'est pas de la télépathie, ni de la communication, c'est juste un lien fort, d'attachement et de partage de sensations, qui permet aux deux êtres d'être en synergie. Le chevaucheur vivra également plus longtemps grâce à son lien avec son dragon.
Ce choix est différent et réalisé de manière différente par chaque dragon. Certains parlerons d'évidence, d'autres d'une intense réflexion. Les scientifiques pensent qu'il existe une molécule hormonale qui déciderait pour les dragons de leur Chevaucheur, mais tous s'accordent qu'il s'agit généralement d'un choix du coeur.

À savoir que le dressage du dragon, pour sa vie en société est réalisé à la Capitale ou en Eridani (bien qu'il comporte de légères différences en Eridani puisque les lois des deux royaumes sont différentes, ils y sont beaucoup plus libres dans leur royaume de naissance). Il est propre à chaque dresseur mais comporte des bases communes : l'apprentissage du vol (qui est différent dans une ville avec des bâtiments, des dryas dans les airs, des montgolfières du vol sur les montagnes d'Eridani ou avec un chevaucheur sur le dos), l'apprentissage des combats aériens et terrestres (avec ou sans un chevaucheur sur le dos, selon quelle race de dragon, évidemment ils ont leurs instincts, mais comme les chevaux, on leur apprend à se battre avec une armée), apprendre à ne pas manger les bipèdes ou les animaux présents dans la capitale (et oui, on ne rigole pas !), apprendre à ne pas détruire les bâtiments (ou alors qu'en cas d'extrême nécessité), apprendre à cracher (ou alors à maîtriser son don de race simplement, bien qu'il y ai une éducation par les dragons-mères, les feugh et les dresseurs apprennent des spécificités propres (une fois encore) à la vie avec d'autres races que les dragons). Puis il y a aussi l'hygiène (au sein d'une ville on ne va pas aux selles n'importe où), la reproduction (qu'on évite sur un bâtiment de la Garde), la gestion des petits (parce que les bébés dragons qui courent dans toutes les rues c'est plus dangereux que les chatons), le respect des autres races (oui une fois encore, il ne faut pas les manger), la vie en communauté (les humains ça parle et cracher du feu en réponse n'est pas courtois), etc. Il y aussi l'apprentissage des différentes langues des différents pays, apprendre à parler aux bipèdes (et à le vouloir, à comprendre la nécessité), apprendre l'Histoire (principalement de Ceti car tous ne s'y intéressent pas ou ne la connaissent pas avant d'y être arrivé), les coutumes, tout ce qui concerne les bipèdes. Ils ont une culture énorme et très développé, ils sont d'ailleurs ceux qui ont renseignés les historiens sur de nombreux points (avant l'élaboration de Ceti par exemple ou sur les coutumes primaires des dragons à l'état sauvage pour ne citer que ça).

À noter que les feugh sont les seuls à être acceptés sur les dos des dragons. Aucune autre race n'est tolérée pour chevaucher le vent (à vous de changer ça inrp si vous le souhaitez via des missions, des évents etc). On apprend donc à tous les feugh à escalader un dragon (pour pouvoir chevaucher sans selle par exemple, on ne monte pas sur un poney et les écailles ça pique), ou à se battre avec ou contre un dragon (ce qui - vous vous en doutez - n'est pas donné). On leur apprendra par la suite à chevaucher, à se battre à dos de dragons, à connaître toutes les races, toutes leurs caractéristiques, mais aussi les coutumes, les marques de respect, la hiérarchie sociale, etc.

Être Chevaucheur de dragons ne veut pas dire qu'on ira forcément au combat, on peut juste être assimilé à la circulation volante, comme à la surveillance des frontières de Ceti, ou alors nettoyeur de rue (ramasser les poubelles se fait via certains dragons par exemple, ou alors pour ramasser des corps découverts également). À ce niveau là, c'est assez varié. Tous les dragons et tous les chevaucheurs ne désirent pas et ne sont pas formés au combat. Ils n'auront pas tous les dons ou les caractéristiques pour l'être également. Comme certaines races de dragons ne sont pas offensives et ne sont pas faites pour la guerre.

- il fut décidé que la paix l'emporterait -
Revenir en haut Aller en bas

TU PEUX M'APPELER
Contenu sponsorisé
puisse le pacte te protéger







Revenir en haut Aller en bas
 

◊ Les guildes de Ceti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» note a toutes meneuses et meneurs de guildes ( ainsi qu"a leurs membres )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières des royaumes :: légendes oubliées :: arenaria :: ceti-